Dimanche 20 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Algérie : Les étudiants maliens occupent l’Ambassade pour réclamer le payement de leurs bourses

Les Elèves Etudiants et Stagiaires Maliens en Algérie ont investi à nouveau l’ambassade du Mali à Dely Ibrahim (Alger), le lundi 7 août 2017, tôt dans la matinée pour réclamer le payement de leurs bourses qu’ils attendent depuis le mois d’Avril.

Ce retard de payement rend la vie difficile aux étudiants maliens qui sont actuellement en vacance. Au dire des étudiants, pendant cette période, le service de restauration est fermé dans les résidences universitaires, du coup, ils n’ont pas de possibilités de se nourrir de façon normale et c’est grâce à leurs bourses qu’ils parviennent à s’en sortir durant cette période difficile pour les étudiants étrangers. Par ailleurs, ils ont fait savoir que suite à cette occupation, ils ont reçu la visite d’un représentant du ministère des affaires étrangères algérien pour une médiation. Déterminés à avoir gain de cause, le bureau de la coordination des étudiants (AEESMA) est ferme sur sa position, en ce qui concerne la continuité de l’occupation de l’ambassade tant que les responsables n’émettent pas l’avis de payement de leurs bourses.

Source: Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme vide (rediffusion)

18 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

18 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017