Lundi 22 Janvier 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Non-lieu pour les anciens DG de l’APEJ Modibo Kadjoké, Issa Tiéma Diarra et Sina Damba: Toutes les charges abandonnées par la justice pour insuffisance de preuves

Fin de la quarantaine politique pour Modibo Kadjoké, Issa Tiéma Diarra et Mme Maiga Sina Damba peut-on ainsi conclure. Nul n’ignore que tant qu’une procédure judiciaire n’est pas totalement évacuée par la Justice, le suspect ne peut entreprendre certaines initiatives.

En tout cas, l’ex-candidat des Républicains à l’élection présidentielle française, François Fillon, ne nous démentira pas. De grand favori en début de campagne, il a dû se contenter d’une troisième place à cause de ses ennuis avec la Justice de son pays. Qui l’avait épinglé pour des supposés emplois fictifs au profit de sa femme et de ses enfants. La candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine a fait les frais de la petite bulle que le FBI avait lancée contre elle dans une affaire d’envoi de courriers électroniques via une adresse mail privée. Les fédéraux soupçonnaient Hillary Clinton d’utiliser son propre compte pour transmettre des courriers officiels. Ce qui compromettait dangereusement la sécurité des américains, avait estimé James Comey, ancien directeur du FBI. La petite bulle qui s’était avérée plus tard comme un montage grotesque, a donc suffi pour que le candidat des Républicains, Donal Trump, prenne de l’ascendance sur Hillary le soir du scrutin.

Comme pour dire que tant que la justice n’avait  pas accordé un non-lieu à ses hommes, ils pouvaient mettre un trait, du moins mettre en veilleuse leurs ambitions politiques, surtout pour Mme Maiga Sina Damba et Issa Tiéma Diarra, qui avaient déjà été placés sous mandat de dépôt à la demande du juge d’instruction. Qui avait surestimé les supposées charges qui pesaient sur les trois personnes. Aujourd’hui, ils sont libres d’entreprendre toutes leurs initiatives sans se soucier de ce que demain sera fait.

Rappelons que cette affaire avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Surtout qu’en son temps, Modibo Kadjoké, alors président de la Commission d’organisation du Sommet Afrique-France avait été obligé de quitter son poste pour organiser sa défense et épargner les autorités des pressions que les proches des deux autres en prison exerçaient sur elles à propos de sa supposée liberté.

Georges Diarra

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

La Démission manifeste de la diplomatie du Mali face à la rébellion

Une délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis hier aux Etats-Unis…en l’absence de la diplomatie malienne. Une véritable insulte à l’endroit de l’Etat malien.

« Dirigée par Bilal Ag Cherif du MNLA et Alghabass Ag Intalla du HCUA, la délégation rencontrera les membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour, dit-on, émettre son avis sur les blocages du processus de paix. 

Lire la suite

 

Blog

Quand l’histoire donne raison au « King »

L’unité, la construction citoyenne, la liberté, l’égalité, la justice sociale sont autant de valeurs prônées par Martin Luther King. Jeff Kelly Lowenstein, journaliste d’investigation et Professeur à l’Université de Colombia, revient sur l’immense héritage sociétal légué par l’apôtre de la non-violence à l’humanité entière en le confrontant au contexte américain sous Trump.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

« Comment les pays africains peuvent-ils contribuer à résorber l’immigration clandestine ? »

Termes de référence du concours – Modalités générales

1- Dépêches du Mali, journal d’information en ligne ayant son siège à Hamdallaye ACI 2000, Rue : 390/Porte : 1687/ BP : 1744 Bamako (Mali), organise le concours « Prix Oumar Diallo », 2e édition.

Le concours est organisé en partenariat avec :

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Douze mois de Donald Trump

19 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2018