Mercredi 23 Août 2017
Prévention de exode rural

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Office central de Lutte contre l’Enrichissement illicite : Les 12 membres enfin connus

La délinquance économique et financière constitue une menace pour la stabilité et la sécurité des Etats. Elle sape les institutions et les valeurs démocratiques, les valeurs éthiques et la justice, compromet et précarise toutes les perspectives de développement.

Conscient de cela, les autorités malienne ont initié le projet de loi portant ratification de l’ordonnance N°2015-032/P-RM du 23 septembre 2015 portant création de l’Office central de lutte contre l’Enrichissement illicite. Ledit projet de loi fut adopté le jeudi 12 mai 2016 en séance plénière par l’Assemblée nationale par la majorité des députés à hauteur de 97 voix pour, zéro contre et zéro abstention. Mais, les 12 membres de cette structure n’étaient pas encore nommés. C’est désormais chose faite.

Le Conseil des Ministres, en session extraordinaire, le vendredi, 10 mars 2017, a approuvé la nomination des membres de l’Office central de Lutte contre l’Enrichissement illicite. Monsieur Moumouni GUINDO a été nommé président de la nouvelle structure.

Les membres sont : Monsieur Djibril KANE ; Madame BAGAYOKO Fanta CAMARA dite Dioukha ; Monsieur Oumar WAGUE ; Monsieur Ibrahim Abdoulaye MAIGA ; Monsieur Modibo TOLO ; Madame SIDIBE Fatoumata CISSE ; Monsieur Yéro DIALLO ; Commissaire divisionnaire de Police judiciaire Ali AWAISSOUN ; Capitaine de Gendarmerie Djibril SOGOBA ; Monsieur Amadou MALET et Monsieur Oumar TRAORE.

L’Office central de lutte contre l’Enrichissement illicite est une autorité administrative indépendante, chargée de la coordination, de la prévention, du contrôle et de la lutte contre l’enrichissement illicite au plan national, sous régional et international. L’Office a pour mission de mettre en œuvre l’ensemble des mesures de prévention, de contrôle et de lutte envisagées au plan national, sous régional et international contre l’enrichissement illicite. A ce titre, il est chargé d’assurer, dans le respect des compétences structures concernées, une coopération efficace et la concertation des autorités nationales, directement ou indirectement concernées par la lutte contre l’enrichissement illicite.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Republicain  13/03/17

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup de gueule

IBK retire son projet malicieux et impopulaire : « Je l’ai fait, parce que… on ne saurait en rajouter aux périls existants… »

Lisez le discours à la nation du président de la République IBK au soir du 18 août, alors que la plateforme « An tè A Bana » prévoyait samedi une nouvelle descente dans les rues de Bamako. 

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Sanctions ciblées contre PF (rediffusion)

22 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Manifestations de l’opposition réprimées au Togo

22 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017