Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Orange-Mali : Les revendeurs de cartes de recharge exigent à la société le remboursement de près de 2 milliards FCFA

Très remontés contre Orange-Mali qu’ils accusent de voler ses clients, les revendeurs de cartes de recharge sont sortis de leur réserve pour exiger à la société, le remboursement de plus de 2 milliards FCFA indument prélevés chez ces derniers.

C’était à la faveur d’une conférence de presse qu’ils ont animée le mardi 7 mars dernier à la Maison de la Presse.

Pour défendre leurs intérêts, les revendeurs de cartes de recharge se sont regroupés à travers une association dénommée  ‘’Association Malienne des Revendeurs de Cartes de Recharge (AMARCR). Cette conférence de presse du  mardi 7 mars dernier avait pour but d’informer l’opinion nationale et internationale  de la raison de leur colère contre Orange-Mali.

En effet, selon eux, du 27  janvier au 15 février 2017, des milliers de Maliens notamment  des revendeurs de cartes de recharge  et des operateurs d’Orange money ont  vu  leurs comptes bloqués. Mais aussi, de l’argent indument retiré sur leurs comptes principaux par la société  Orange Mali.

Selon le président de l’AMARCR, Hamedi Dramé, Orange-Mali estime que ces gens ont fraudé en contournant le système alors que la situation en question a touché des personnes qui ne travaillent même pas comme distributeurs.

« Ce que Orange-Mali  n’a pas dit est que dans le système orange-money, la transaction internationale ne peut se faire qu’avec le numéro principal et quand on se trompe avec la flotte, Orange-Mali  se dit incompétent pour récupérer l’argent », a dénoncé M. Dramé.

Face à cette situation d’injustice, l’Association Malienne des Revendeurs des Cartes de Recharge exige à Orange-Mali le reversement, sans délai, de toutes les sommes prises sur le compte des clients qui s’élève à environ 2 milliards F CFA.

« Les victimes réclament leur argent. Orange-Mali veut nous tuer et l’Etat n’arrive pas à nous protéger. Nous sommes tous des Maliens avant tout », a  déclaré le président de l’AMARCR.

Adama Dao

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018