Mercredi 13 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Orange-Mali : Les revendeurs de cartes de recharge exigent à la société le remboursement de près de 2 milliards FCFA

Très remontés contre Orange-Mali qu’ils accusent de voler ses clients, les revendeurs de cartes de recharge sont sortis de leur réserve pour exiger à la société, le remboursement de plus de 2 milliards FCFA indument prélevés chez ces derniers.

C’était à la faveur d’une conférence de presse qu’ils ont animée le mardi 7 mars dernier à la Maison de la Presse.

Pour défendre leurs intérêts, les revendeurs de cartes de recharge se sont regroupés à travers une association dénommée  ‘’Association Malienne des Revendeurs de Cartes de Recharge (AMARCR). Cette conférence de presse du  mardi 7 mars dernier avait pour but d’informer l’opinion nationale et internationale  de la raison de leur colère contre Orange-Mali.

En effet, selon eux, du 27  janvier au 15 février 2017, des milliers de Maliens notamment  des revendeurs de cartes de recharge  et des operateurs d’Orange money ont  vu  leurs comptes bloqués. Mais aussi, de l’argent indument retiré sur leurs comptes principaux par la société  Orange Mali.

Selon le président de l’AMARCR, Hamedi Dramé, Orange-Mali estime que ces gens ont fraudé en contournant le système alors que la situation en question a touché des personnes qui ne travaillent même pas comme distributeurs.

« Ce que Orange-Mali  n’a pas dit est que dans le système orange-money, la transaction internationale ne peut se faire qu’avec le numéro principal et quand on se trompe avec la flotte, Orange-Mali  se dit incompétent pour récupérer l’argent », a dénoncé M. Dramé.

Face à cette situation d’injustice, l’Association Malienne des Revendeurs des Cartes de Recharge exige à Orange-Mali le reversement, sans délai, de toutes les sommes prises sur le compte des clients qui s’élève à environ 2 milliards F CFA.

« Les victimes réclament leur argent. Orange-Mali veut nous tuer et l’Etat n’arrive pas à nous protéger. Nous sommes tous des Maliens avant tout », a  déclaré le président de l’AMARCR.

Adama Dao

Source: Tjikan

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Opposition désunie

12 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Deux ans après la COP21, quels changements?

12 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017