Vendredi 18 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Recettes douanières : Plus de 46 milliards 430 millions Fcfa mobilisés en février

Malgré un début d’année très difficile, la Direction générale des Douanes dirigée par l’Inspecteur général Aly Coulibaly fait de son mieux afin de mobiliser les recettes pour le Trésor public.

Le compte est presque bon pour ce mois de février car 46 430 000 000 Fcfa ont été mobilisés. Ces recettes sont pourtant meilleures par rapport à celles de janvier dernier où l’Administration douanière avait pu mobiliser 46 312 000 000 Fcfa.

Il y a donc une augmentation de 118 millions de nos francs. “Personne ne pouvait imaginer que les douanes pouvaient mobiliser ces recettes pour ce mois de février où il n’y a pas assez de mouvements. Cela s’explique par le début de l’année. Dieu merci, les recettes ont connu une augmentation, comparativement au mois de janvier. Ce qui prouve la bonne continuité de l’administration douanière et les efforts de gestion entamés par le directeur général Aly Coulibaly” nous a confié un douanier.

En tout cas, le patron des douanes maliennes semble être très engagé pour atteindre les recettes de 48 milliards Fcfa par mois. Ce qui sera du jamais vu au Mali. Selon nos sources, il est sur une bonne lancée. Il suffit seulement de le soutenir et de l’accompagner. Pour ce faire, il s’appuie aujourd’hui sur des cadres très valables pour relever ces défis.

A.B. HAÏDARA

Source: Aujourd'hui-Mali

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les généreux donateurs (rediffusion)

17 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Comment surmonter la crise économique au Congo-Brazzaville ?

17 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017