Vendredi 18 Août 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

17ème édition du Forum de Bamako : Plus de 300 personnes ont pris part à la rencontre

Les rideaux sont tombés le samedi 25 février 2017 sur la 17ème édition du Forum de Bamako placée sous le thème « L’Afrique face aux défis de l’urbanisation : faire de la ville un levier de prospérité collective et d’harmonie sociale ».

Durant trois jours, neuf panels furent argumentés par les experts.  Ces différents panels sont entre autres : « comment créer des écosystèmes durables et s’assurer que nous développons les compétences nécessaires pour les gérer ? » , « le traitement et gestion des déchets en zone urbaine », « pourquoi les villes sont-elles le niveau pertinent pour aborder les questions liées à la citoyenneté ?» etc. Au total, plus de 300 personnes venues d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, bref, d’horizon divers ont pris part à l’événement.

La cérémonie de clôture qui a eu lieu à l’hôtel Radisson de Bamako fut marquée par la présence de plusieurs personnalités. Alioune Sall de African Future Institute en Afrique du Sud a eu le privilège de faire la conclusion générale de cette rencontre de trois jours. Selon lui, plus de 300 personnes venues d’Europe, d’Afrique et d’Amérique, d’horizon divers ont pris part à cette 17ème édition du Forum de Bamako. Avant d’ajouter que le thème de cette année est d’actualité. A l’en croire, 9 panels ont été présentés à l’assistance.

Dans son discours, il a souhaité à ce que l’urbanisation soit maîtrisable et profitable. Pour lui, il est nécessaire de réinventer la ville et d’optimiser les ressources de la ville. « Il ya eu des attaques terroristes ici. Les organisateurs du forum de Bamako ont voulu envoyé un message qui est celui de la résilience de la société et du drapeau malien et son refus de céder à la peur », a conclu Alioune Sall. Pour sa part, le président de la Fondation Forum de Bamako, Abdoulah Coulibaly a remercié tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de la rencontre. Avant de souligner que cette 17ème édition a été exceptionnelle à tout point de vue.

Le forum de Bamako a recommandé aux autorités municipales, au gouvernement et aux acteurs du secteur privé d’œuvrer pour la planification à long terme.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain 1 Mar 2017

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Coup de gueule

Propos mémorables

« Une révision constitutionnelle ne vaut que par une adhésion populaire et consciente ». C’est par cette phrase vertueuse et oh combien sage, prononcée le 20 novembre 2001, que l’ancien président Alpha Oumar Konaré, renonçait au Referendum constitutionnel de 2002. Puisse cet esprit inspirer dans un contexte actuel bien plus tendu.   

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

La Parole aux miniers de Foroko

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les généreux donateurs (rediffusion)

17 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Comment surmonter la crise économique au Congo-Brazzaville ?

17 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2017