Le chérif de Nioro persiste et signe : ‘‘MME Le ministre de la femme, de l’enfant et de la famille doit être limogée ‘’

Publié le 11 janvier
Source : Nouvel Horizon

Le chérif de Nioro est décidément déterminé à faire partir Mme le ministre de la promotion de la femme. Il lui reproche d’avoir fait « sortir le dossier dont vous connaissez tous et dont certaines parties écorchent la religion ».

Dans la même dynamique, le puissant Cherif de Nioro a renouvelé son regret de se voir « inconsidéré » dans la mise en œuvre des organes de Transition.

Dans son sermon du vendredi dernier, le chérif de Nioro a critiqué le Gouvernement sur certaines pratiques. Pour lui, l’urgence est d’abord de dégager Mme le ministre de la promotion de la femme à cause du projet de loi sur le genre qui fait polémique au sein de la communauté musulmane.

« Dire que nous ne sommes pas un pays musulman est faux. Dans un pays où, nous avons 85 à 90% musulmans est un pays musulman, ils ne peuvent pas nous imposer, leurs lois, ils ne peuvent pas ! », a déclaré le Chérif de Nioro, M’Bouillé Haïdara.

Il a informé qu’il a déjà saisi, le Président de la Transition, Bah N’Daw; le Premier ministre, Moctar Ouane; le président du Conseil National de Transition (CNT), Colonel Malick Diaw et le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara; par rapport à cette affaire. « J’ai fait des recherches et je me suis rendu compte qu’elle a fait sortir le dossier, si tel est le cas, il faut qu’elle dégage ».

Pour le Chérif de Nioro, il n’est pas du genre à hocher la tête devant les autorités car il n’a rien à leur envier. Toutefois, il estime qu’il n’a rien eu, et qu’aucun membre des communautés des Hamallistes n’a eu quelque chose dans la mise en place des organes de la transition. « Même notre ville qui est devenue, une région n’a rien eu, mais moi je reste toujours le même ».

Mahamane TOURÉ

Source : NOUVEL HORIZON

Commentez avec facebook