Mardi 29 Septembre 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Quand Bandiougou Doumbia tire sur Haïdara « Le HCIM IBK doit être dissout ! »

Silencieux depuis sa sortie de prison, le prêcheur Bandjougou Doumbia a profité du renversement du pouvoir d’IBK, pour recommencer ses dérives verbales.

Cette fois-ci, il s’est attaqué au bureau exécutif du Haut Conseil Islamique du Mali, dirigé pourtant par Ousmane Chérif Madane Haïdara. Dans une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux il met en doute la légitimité de l’actuel bureau exécutif du HCIM. Pour lui, ce bureau dont - il est lui même membre, est tout simplement : le Haut Conseil d’IBK.

L’ex pensionnaire de la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako après un temps de silence radio depuis sa libération de prison recommence ses joutes verbales. Dans une vidéo de 2 minutes 41 secondes qui fait le tour des réseaux sociaux, le prêcheur Bandiougou Doumbia, sans retenu, met en doute la légitimité de l’actuel bureau exécutif du Haut conseil Islamique du Mali dirigé par l’influent leader religieux, président de l’association Islamique Ançardine, Ousmane Chérif Madane Haïdara

Plus grave, il demande la dissolution de l’actuel bureau exécutif du Haut Conseil Islamique du Mali. Car, à ses dires, ce bureau n’est pas le fruit de la liberté sélective des musulmans du Mali, mais plutôt, l’expression du président déchu, Ibrahim Boubacar Keita.

« Le Président a démissionné, le gouvernement a été dissout, l’Assemblée Nationale a été dissoute, ce qui reste à dissoudre, c’est le Haut Conseil Islamique actuel » déclare le prêcheur Doumbia. Et d’ajouter : « Avant c’était le Haut Conseil Islamique mais celui d’aujourd’hui est le Haut Conseil IBK ». Selon lui, si IBK est parti, le ‘’ Haut Conseil IBK’’ doit également être dissout pour qu’on puisse mettre en place un vrai bureau du HCI. Des propos qui indexent directement le présent du HCIM.

Critiquant l’actuel bureau qu’il juge illégitime, l’ex iman de la maison centrale d’arrêt, prône la mise en place d’un nouveau bureau. Lequel, dit-il, défendra véritablement le droit des musulmans. Et qui, poursuit le prêcheur, parlera des droits des musulmans en toute vérité.

Pour lui ce nouveau bureau du Haut Conseil Islamique interviendra véritablement entre le peuple et les dirigeants en toute droiture et avec la crainte de Dieu. D’après Bandiougou, le Haut Conseil actuel dont lui-même est membre n’est pas un Haut Conseil qui regroupe tous les musulmans du Mali, c’est un Haut conseil mis en place par l’ancien chef d’Etat. « Si IBK est parti le Haut Conseil IBK doit aussi partir » réclame-t-il.

Après la dissolution de l’actuel bureau du HCIM, le prêcheur Doumbia, propose la mise en place d’un bureau consensuel de cette institution. Un Haut Conseil Islamique, dit-il, qui regroupera en son sein tous les musulmans avec l’accord de tous, dans l’unité, dans l’entente et non un Haut Conseil Islamique (bureau) mis en place à travers un coût de téléphone présidentiel.

Ce qui ne fait l’objet d’aucun doute relève du fait que cette sortie du prêcheur Bandiougou Doumbia, ne vise personne d’autre que son maître, Ousmane Chérif Madane Haïdara. Toute chose qui laisse entrevoir, qu’après la crise socio-politique, un autre front est en gestation, celui des religieux.

En tout cas le Mali n’a pas besoin d’une guerre de leaders religieux, pour ne pas dire une crise religieuse. La coupe est assez pleine sur ce chapitre.

Par Maïmouna Sidibé

Source : Le sursaut

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Dépêches du Mali

Blog

Édito : IBK, une ambition manquée pour le Mali ?

Quelle action imprimer désormais à la marche de l'État ?

Le Mali, en pièces détachées, les positions se cristallisent, la gouvernance orageuse et le peuple meurtri. L'urgence, c'est de sauver la patrie en danger. Tout le reste n'est que littérature. 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Faut-il donnez la primature au M5 RFP ?

24 Septembre


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit Monsieur Tahirou Bah, membre du mouvement Espoir Mali Koura.

15 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2020