Lundi 27 Mai 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

«Ma plume au service de ma communauté» : UN RECUEIL DE POÈMES DE MALICK M’BAYE

Malick M’Baye est l’auteur du livre intitulé : « Ma plume au service de ma communauté ». Ce technicien des arts et de la culture en service à la direction nationale des archives publie ainsi son premier ouvrage qui a été dédicacé, le week-end dernier, à la direction des archives.

A cette occasion, l’auteur du livre a rappelé que notre pays est actuellement confronté à de nombreux problèmes, notamment la crise sécuritaire dans le Nord et le Centre du pays. Il a aussi évoqué l’assimilation, le chômage des jeunes et les violences grandissantes comme des défis à relever. «J’ai écrit ce recueil de poèmes de 60 pages pour apaiser le cœur meurtri de nos compatriotes mais surtout pour une réelle prise de conscience de la situation», a-t-il expliqué, avant d’ajouter que son livre prodigue des conseils et invite aussi à la promotion de nos valeurs culturelles.

L’ouvrage rend hommage à nos mères et pousse à l’acceptation des uns par les autres dans nos différences et sans distinction de race et de couleur. Le recueil incite également les jeunes à plus d’actions, d’engagement et de détermination pour se forger un lendemain meilleur parce que la jeunesse est le levier de développement d’une nation. Le livre renvoie aussi aux vaillants militaires de l’Armée nationale pour leur dévouement dans la mission de défense de la patrie, mais aussi aux agriculteurs. Il traite aussi de la protection de l’environnement, du chômage des jeunes afin de pousser ceux-ci à avoir l’esprit de créativité et d’initiatives privées après une autoévaluation afin de réaliser des projets de développement. L’amour de la patrie, l’engagement, la construction citoyenne, la magnificence de la femme, la violence conjugale, l’assassinat de la petite albinos Ramata Diarra à Fana et la valorisation du métier d’archiviste sont aussi évoqués dans ce recueil. « Nous sommes tous les mêmes ; nous devons vivre en harmonie. Servir sa communauté et dénoncer les maux qui rongent notre société sont des actions citoyennes.

Le changement des mentalités est possible. Agir pour apporter sa pierre à l’édifice national est l’idéal », a fait remarquer l’écrivain. Au cours de la cérémonie de lancement ou de dédicace du livre, des parents, collègues et amis de l’auteur du livre ainsi que des enseignants ont fait des témoignages intéressants.

Vendu à 3000 Fcfa, le livre est disponible au Grand hôtel de Bamako. Malick M’Baye est né en 1993 à Kati. Il découvre la poèmes au lycée grâce aux poésies d’Alphonse de Lamartine et d’Aimé Césaire.

Il a aussi d’autres modèles, notamment des écrivains maliens comme le documentaliste et enseignant à l’Institut universitaire de technologie (IUT) de l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (ULSHB), Mohamed Diarra, qui a préfacé son livre et Mme Aïcha Diarra (écrivaine et nouvelliste).

L’auteur de «Ma plume au service de ma communauté» est aussi titulaire d’un diplôme de bibliothéconomie, archiviste en documentation obtenu à la filière métiers du livre des archives et de la documentation de l’IUT et d’une maitrise en droit privé à l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB).

Sidi Y. WAGUé

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Modibo Fofana, président de Appel Mali : « Appel Mali ne se reconnait pas dans les publications ne respectant pas l’éthique et la déontologie »

Communiqué APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part  non encore enregistrés dans le  registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession.

Lire la suite

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Un homme, une voix [rediffusion]

23 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

24 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2019