Mercredi 26 Juin 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Grand meeting des fidèles musulmans : Prières et bénédictions pour le pays

Des milliers de  fidèles  musulmans, sont attendus à un grand rassemblement qui se tiendra ce dimanche 10 février au stade du 26 mars de Bamako.

Pour informer l’opinion publique et internationale sur les raisons qui motivent cette rencontre, le président du Haut conseil islamique (HCI), l’Imam Mahamoud Dicko, a tenu un point de presse, le mardi dernier, dans l’une des mosquées de Badalabougou, dont lui-même a la charge de diriger la prière.

Ainsi, bien que ce fut un point de presse, les fidèles musulmans sont venus nombreux écouter les propos avancés par leur très respectueux Imam. Celui-ci était entouré d’autres personnalités non moins influentes de la communauté musulmane de ce pays. Il s’agit de l’un des fils du très respectueux chérif de Nioro, Cheick HamahoullahBouyèHaidara. Ce dernier est attendu à ce grand meeting, malgré son état de santé un peu instable, ces derniers temps

C’est après une lecture symbolique du saint Coran, que l’Imam Dicko a pris la parole pour s’adresser aux fidèles musulmans. Il a d’abordimploré le pardon de Dieu et demandé sa paix et sa miséricorde sur notre vénéneux prophète, Mohamed (PSL). Ensuite,  le président du HCI, a fait savoir que ce meeting n’est organisé contre personne. Autrement dit ce n’est pas un rendez-vous de colère. Il s’agit, de faire des prières et des bénédictions pour demander à Dieu de sauver notre pays, de la situation qu’il traverse. Ce sera l’occasion, pour les musulmans, de faire des prières pour le repos de l’âme des disparus.

Le très respectueux chérif de Nioro, Cheick HamahoullahHaïdara est attendu à ce meeting. L’information a étéconfirmée par l’imam Dicko au cours du point de  presse. «Je n’ai pas pu aller à Bamako pour ma santé, mais pour la cause de l’Islam je ferai le déplacement », rapporte l’imam Dickoen citant le Cherif de Nioro.  Parlant des raisons du meeting du dimanche prochain, le président du Haut Conseil Islamique du Mali a souligné que ça sera une journée de pardon et de communion a dit l’imam Dicko. «Il estimpensable que dans notre pays que les communautés se mettent à s’entretuer », indique-t-il. Nous organisions ce meeting, pour interpeller tous les Maliens à réfléchir ensemble pour trouver une solution à la crise a avancé le président du HCI. «Pour sortir le Mali de la crise, nous avons les ressources, il suffit qu’on se mette ensemble », affirme l’imam.

«Il ne s’agit pas d’une journée de colère», clarifie-t-il. Et d’ajouter : «Nous nous ne pouvons pas mettre ce pays à feu et à sang comme le pensent certains». Notre rôle, poursuit-il, c’est d’appeler à la sagesse et la sagesse, c’est avant tout de dire la vérité.

Concernant la question portant sur d’homosexualité l’imam Dicko ne l’a ni abordé, ni n’a souhaité répondre à aucune question se rapportant à ça.

Diakalia M Dembélé

Source : 22 Septembre 7 Feb 2019

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Modibo Fofana, président de Appel Mali : « Appel Mali ne se reconnait pas dans les publications ne respectant pas l’éthique et la déontologie »

Communiqué APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part  non encore enregistrés dans le  registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession.

Lire la suite

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Guerre civile

25 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Affaire Aliou Sall: la polémique enfle

25 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2019