Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Relations belle-mère/belle-fille : terreau fertile pour les conflits ?

La relation entre belle-mère et belle-fille n’est jamais facile. Une mère veut toujours le meilleur pour son enfant sans oublier la jalousie qu’elle ressent quand elle découvre qu’elle ne sera plus l’unique femme de la vie de son fils.

Cette relation indescriptible peut les faire devenir de véritables rivales.

Des cas de petits conflits entre la bru et la mère de son mari rendent perplexe le quotidien des couples. Elles sont nombreuses, celles qui sont  entre le marteau et l’enclume. D., une jeune femme mariée, nous raconte son bout d’histoire qu’elle a connu depuis 3 ans. “Je suis mariée depuis 3 ans. Tous les couples rencontrent des difficultés, mais sans gravité souvent.

Cependant, je traverse depuis ce mariage des hauts et des bas en grande partie à cause de l’incompréhension entre ma belle-mère et moi. Elle veut décider tout et de tout à ma place, je ne peux prendre de décisions ni gérer mon foyer à ma guise”, raconte-t-elle.

La jeune dame ajoute qu’elle a dû abandonner les études supérieures que son mari lui payait à cause de sa belle-mère. “Je suis une femme qui se veut son indépendante. Mon mari apprécie ma manière d’être, nous aimons avoir nos moments ensemble mais cela ne convient pas à ma belle-mère car elle est assez traditionnelle. Je n’ai pas le choix. Je suis obligée de faire preuve de patience pour ne pas déstabiliser mon foyer”, confesse A. D.

Le mari de A. D. s’oblige à supporter les pressions de sa mère afin de ne pas avoir des préjugés à son encontre ni de  perdre un jour sa bien-aimée.

Si  A. D. est confrontée à des petites disputes de sa belle-mère, Mme Koné Habibatou Maïga se réjouit de ne pas cohabiter avec la mère de son mari. Elle vit loin d’elle dans la région de Kayes.

“Ma belle-mère ainsi que le reste des membres de la belle-famille sont gentils et aimables envers moi, ils viennent nous rendre visite de temps en temps. Et d’ailleurs, je considère ma belle-mère comme ma deuxième mère”, explique Mme Koné, ajoutant qu’elle et son mari ne manquent pas d’occasion pour aller rendre visite aux beaux parents.

Alors, chères sœurs et épouses si votre belle-mère vous fait des remarques désagréables, rester patientes et calmes car elle fait désormais partie de votre vie et avec le temps elle finira peut-être par vous accepter.

Awa Sogodogo

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019