Mardi 19 Février 2019
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Industrie artisanale: La marque Oudy k débarque au Mali

La marque Oudy K est l’œuvre d’une jeune styliste malienne, Oudy Keïta.  La cérémonie de lancement de la marque a eu lieu le samedi 12 janvier à Lafiabougou en présence de l’ensemble des directeurs des centres d’animations pédagogiques de la rive gauche du district de Bamako. C’est à Paris qu’Oudy Keïta a trouvé les clés de son rêve d’enfance: mode et stylisme.

Elle vient d’enrichir le mode du Mali avec une nouvelle marque, dénommée “Oudy K”.

Selon elle, son objectif est de valoriser les richesses du Mali telles que le coton, le bogolan, les pagnes tissés, le cuir et les perles. En outre faire la promotion du savoir-faire des couturiers et créateurs de mode du Mali sur la plateforme internationale et de créer des emplois pour les jeunes du Mali.

Elle entend faire des plaidoyers auprès des pouvoirs publics, partenaires nationaux et internationaux pour la promotion de la couture et du stylisme au Mali. Pour réaliser ces objectifs, dira Oudy Keïta, elle a sollicité le concours, l’assistance et l’accompagnement du gouvernement pour révolutionner la mode et le stylisme afin que le secteur puisse porter haut le Mali.

Cette cérémonie de lancement a enregistrée la présence des parents, des amis et le représentant du ministère de l’Artisanat et du Tourisme.

Adama Diabaté

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Le Pape François à Abou Dhabi : « Non à la guerre, aux extrémismes et à l’utilisation du Nom de Dieu pour tuer ».

Le pape venait de prononcer son discours d’Abou Dhabi pour le sommet interreligieux pour la paix qu’il a conclu par la signature d’une « Déclaration sur la Fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune » dans laquelle il est aussi question de liberté et de la dignité de la femme et des enfants.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Redevenir opposant historique

18 Février 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Libye : que reste-t-il de la révolution de 2011 ?

18 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2019