Samedi 19 Janvier 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Festival international du Mbolon : La 3e édition prévue du 22 au 24 mars 2019 à Kolondiéba

Placé sous le thème “culture et développement local“, l’édition 2019 du festival international du mbolon verra la participation des cercles de Bougouni, Yanfolila, Kolondiéba et la ville de Tingréla en côte d’Ivoire. Des manifestations artistiques, des expositions, des conférences débats et des visites des sites touristiques sont les activités phares du festival.

Initiée par Sidiki N’Fa Konaté, directeur général de l’ORTM, à travers l’association pour la promotion du “mbolon”, de la culture et du développement pour valoriser le “mbolon” ; sauvegarder le patrimoine culturel matériel et immatériel de la localité et renforcer les liens de solidarité entre les population et faire connaître les potentialités artistiques, culturelles et touristiques du cercle de Kolondiéba, la 3e édition du festival international du “mbolon” se déroulera du 22 au 24 mars 2019 à Kolondiéba.

L’information a été donnée au cours d’un point de presse tenu le mardi dernier à Bamako. Il était animé par Abdoul Berthé, président de la commission d’organisation, et Bakary Kouyaté, secrétaire général de l’association et point focal du festival.

Dans son exposé, Abdoul Berthé a déclaré que la commission d’organisation est déjà à pied œuvre pour la bonne organisation. Selon lui, en amont la prise de contact portera sur la rencontre auprès des autorités administratives, communales et communautaires pour leur présenter le projet du festival de la 3e édition.

“Le but de ces rencontres est d’obtenir leur adhésion et leur implication à la réalisation dudit projet. Des démarches seront menées au niveau des mairies des 12 communes rurales de Kolondiéba concernées par le festival par l’action pour présenter les bilans des deux précédentes éditions…”, a-t-il ajouté. Berthé a aussi précisé que des missions seront organisées à Tingréla en Côte d’Ivoire en vue de les mobiliser à participer en grand nombre au festival.

L’édition 2019 sera marquée par des manifestations artistiques, des expositions, des conférences débats et des visites de sites touristiques, le conte, les jeux et loisirs, l’art divinatoire, le sport traditionnel à travers des jeux physiques, d’intelligence, d’équilibre et l’art de prêche…

En plus des groupes locaux de Kolondiéba, Bougouni et Yanfolila, la troupe de Tingréla et des artistes de renommée internationale seront au rendez-vous. Parmi les artistes invités on peut citer Nahawa Doumbia, Iba One, Néba Solo, Rokia Koné… Au total, la commission d’organisation  va installer 100 stands et prévoit d’accueillir 20 000 festivaliers. La commission a assuré que toutes les dispositions seront prises pour satisfaire les visiteurs. Elle prévoit aussi la formation des lycéens de Kolondiéba en informatique.

Y. Doumbia

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

« Prix Oumar Diallo » 3e édition

Presse (écrite/numérique) et radio

Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Coup d'gueule

Adame Ba Konaré, à propos de l’hécatombe perpétrée sur les Peuls : « La formidable cohésion a pris un grand coup et un tournant tragique »

Dans une publication, Pr Adame Ba Konaré, ancienne première dame et marraine de l’association Tabital Pulaaku internationale, dénonce les crimes perpétrés contre les communautés peules.

Pour moi, il s’agissait d’ancrer les communautés peules encore mieux dans des cadres étatiques soucieux d’harmonie sociale entre l’ensemble de leurs citoyens regroupés dans une communauté de destin.

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte de Doumbi Fakoly à IBK : « La malédiction des Morts et des Vivants s’ébranle »

Ibrahima Boubacar Keïta le sais-tu ? La Spiritualité est la gestion du rapport du Monde Invisible au Monde Visible ; car les deux dimensions du temps et de l’espace sont imbriquées l’une dans l’autre ; tout événement dans l’une a des répercussions dans l’autre.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Cette chronique a 10 ans

18 Janvier 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

18 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2019