Vendredi 24 Mai 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Trente ans de carrière musicale : Les noces de perle d’Oumou Sangaré, la diva du Wassoulou

La diva du Wassoulou, Oumou Sangaré, a fêté, le samedi 1er décembre 2018, à l’hôtel Sheraton de Bamako, ses 30 ans de carrière. Cette soirée a été l’occasion de rendre hommage à celle qui fait rayonner la culture malienne, depuis 30 ans à travers le monde.

C’est devant des sommités du monde de la culture, des amis, parents et membres du gouvernement qu’Oumou Sangaré a soufflé les bougies des 30 ans de sa carrière.

Ambassadrice de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), commandeur de l’Ordre national du Mali, Oumou Sangaré est l’une des plus grandes chanteuses d’Afrique. Pendant ses trente dernières années, de l’Europe aux Etats-Unis en passant par l’Australie et l’Asie, la diva du Wassoulou a fait rayonner, à travers le monde, la culture malienne. La soirée, riche en couleur, fut l’occasion de rendre hommage à Oumou Sangaré, surnommée la diva du Wassoulou.

Le secrétaire général du ministère de la Culture a remercié Oumou Sangaré pour tout ce qu’elle a fait pour la culture malienne. “Nous sommes ici ce soir pour vous témoigner de la reconnaissance du peuple dont vous avez transporté la culture avec fierté au-delà de nos frontières. Vous êtes une fierté pour tout le Mali”, a-t-il ajouté.

Pr. Tiémoko Sangaré, ministre de la Défense et des Anciens combattants, a, au nom des ressortissants de Wassoulou, de Bougouni, de Kolondiéba, remercié Oumou Sangaré pour avoir porté très haut, pendant trente ans, les couleurs du Mali sur le plan culturel.

Plusieurs artistes, au nombre desquels Ami Koïta, Nampé Sadio, Paye Camara, l’humoriste Kanté et beaucoup d’autres personnes présentes à la cérémonie, ont également rendu hommage à la diva du Wassoulou. Cheick Tidiane Seck a offert un tableau à Oumou Sangaré pour l’occasion.

Oumou Sangaré a, à son tour, remercié les autorités et le peuple maliens sans qui elle ne sera pas là où elle est aujourd’hui. Selon elle,  le Mali lui a tout donné. “J’aime de tout mon cœur le Mali. L’une des richesses du Mali est sa culture. Sur le plan culturel, nous n’avons rien à envier aux autres. Nous continuerons à  défendre le Mali partout où nous y rendrons”, a-t-elle déclaré.

Pour rendre la soirée plus belle, pendant plus de deux heures, Oumou Sangaré a repris, en live, certaines de ses chansons. Toujours dans le cadre de ses trente ans de carrière, Oumou Sangaré donnera trente concerts dans différentes villes à travers le monde.

Abdrahamane Diamouténé

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Modibo Fofana, président de Appel Mali : « Appel Mali ne se reconnait pas dans les publications ne respectant pas l’éthique et la déontologie »

Communiqué APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part  non encore enregistrés dans le  registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession.

Lire la suite

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Un homme, une voix [rediffusion]

23 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

24 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2019