Vendredi 24 Mai 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mendicité à Bamako : plus aucun respect pour nos morts

La mendicité à Bamako commence à prendre des proportions inquiétantes à tel point que les vendredis, femmes et enfants occupent la devanture des cimetières.

Bien que les gens soient libres de mendier devant les lieux de cultes et sur les trottoirs des voies publiques, il n’est pas de coutume dans nos sociétés de voir un mendiant devant un cimetière.

Il y a plus d’un mois de cela que la situation perdure devant le cimetière de Niamakoro. Chaque vendredi, dans la matinée, des personnes en situation de handicap et des femmes, mères de jumeaux, viennent occuper la devanture du cimetière de Niamakoro. Ces personnes viennent s’asseoir devant le cimetière pour chercher de l’aumône. On peut aisément comprendre que certaines personnes font des sacrifices en faveur de leurs parents défunts, mais s’asseoir expressément devant un cimetière ouvert avec des nourrissons est d’une certaine immoralité.

Les temps ont peut-être changé mais les lieux où reposent les morts ne devraient en aucun cas être à la portée des mendiants surtout aux femmes traînant avec elles des enfants au prétexte que c’est une tradition de demander l’aumône avec les jumeaux ou jumelles.

Dans un passé encore récent, les enfants étaient éloignés des lieux de décès. Mais aujourd’hui, tout semble permis pour se servir des enfants et avoir quelque chose. Les parents se soucient peu aujourd’hui de l’état d’esprit de l’enfant trop proche de ce genre de lieu autrefois interdit aux enfants.

La brigade des mœurs doit sévir afin de protéger les enfants exposés aux services de parents inconscients. Interdire par la même occasion à toute personne sans motif valable de traîner devant les cimetières encore moins pour mendier.

Gabriel TIENOU

Source : Le Reporter  11 Juin 2018

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Modibo Fofana, président de Appel Mali : « Appel Mali ne se reconnait pas dans les publications ne respectant pas l’éthique et la déontologie »

Communiqué APPEL Mali

L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) constate avec regret des dérives sur certains sites d’information.

Ces medias en ligne, pour la plus part  non encore enregistrés dans le  registre officiel de Appel Mali, travaillent dans l’amateurisme total, en faisant fi de toutes règles d’éthique et de déontologie édictées par la profession.

Lire la suite

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Un homme, une voix [rediffusion]

23 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Gabon: le scandale du Kévazingo

23 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2019