Lundi 24 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Fest Hip-Hop : Un franc succès !

Des ateliers de formation, un concours de rap et des concerts live… ce sont là les moments forts de la première édition du Fest Hip-hop-Rapou Dôgôkou qui s’est déroulé du 7 au 13 mai derniers.

Ainsi, après le grand succès et la grande mobilisation qu’a connus ce festival, les organisateurs, le rappeur Master Soumi et ses collaborateurs ont animé un point de presse, pour faire le bilan, le 18 mai dernier, au Palais de la Culture. Malgré l’absence des grands sponsors aux côtés des initiateurs dudit festival, le Fest Hip-hop-Rapou Dôgôkou, premier du genre a été une énorme réussite d’après les initiateurs. Et cela, d’une part, vue l’engouement qu’il (le festival) a suscité auprès des jeunes rappeurs maliens, concernant le volet des ateliers de formation (les 16 mesures pour convaincre), et d’autre part, la grande mobilisation lors des concerts live…

Ce festival a été un cadre d’échanges et de connexion entre les différentes générations du rap malien. Il a été également un cadre d’encadrement, d’orientation, de  formation et d’accompagnement des jeunes talents pour un meilleur devenir du hip-hop. Ainsi, durant 4 jours, les organisateurs ont procédé à la formation plus de 150 jeunes rappeurs maliens à travers des ateliers (7 au 10 mai dernier) au Palais de la culture. Le soir (10 au 12 mai dernier) à Dialakorodji sur le terrain Sibassakoro, un concours de rap et des concerts live ont mobilisé plusieurs milliers de fans du rap.

Pour Tony Brasco, ce festival était un grand défi pour eux : « Grace à Dieu, à la commission d’organisation et à nos sponsors, le festival a été un franc succès. On a eu à former plus de 150 jeunes rappeurs de Dialakorodji et d’autres quartiers de Bamako. Aussi, le concours s’est très bien passé. On espère que l’édition prochaine connaitra encore plus de succès de celle cette année… Je profite de cette occasion pour remercier le ministère de la Culture et celui en charge de la Jeunesse, le Procej, le Palais de la culture, l’Institut français… qui nous ont aidé pour l’organisation », a-t-il indiqué.

Concernant le concours  (les 16 mesures pour convaincre) qui avait pour thème général « Jeunesse et élections » auquel s’ajoutait un autre thème tiré au sort, dont l’immigration clandestine, la jeunesse, alcool et drogue, l’incivisme… Le premier prix a été remporté par le groupe Stargatey (Médinacoura), R-One (Kalabancoro), 2è gagnant et Drasco (Dialakorodji) pour le troisième prix. Les 3  gagnants ont été primés et seront  accompagnés pour la réalisation d’un clip vidéo, ainsi que la production d’un album.

Mohamed Sylla

Source: L'Aube

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La lettre CSM

21 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018