Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

ATT junior fête ses 15 ans de scène

Hier, jeudi 10 mai 2018, dans l’après midi, le comédien humoriste, Djely Moussa Kouyaté dit ATT junior, accompagné de son homologue Ivoirien, Abass Ouattara, nous a accordé un entretien au Restaurant les Saveurs Ivoiriennes.

Au cours de cet échange, il a mis l’accent sur son spectacle prévu ce vendredi 11 mai 2018 au Ciné Magic Babemba de Bamako à partir de 21 heures.

Selon ATT junior, ce spectacle entre dans le cadre de la célébration de ses 15 ans sur scène. Avant de signaler que l’entrée est de 5000 FCFA par personne et 10 000 FCFA (VIP). A ses dires, les parrains dudit spectacle sont Boua Diarra, Baba Sissoko, Sékou Djigué, Modibo Sow et Abdoul Kadri Bouaré et la marraine est Mme Keita Mami Sidibé.  « Je me suis dit qu’en tant que comédien humoriste international, il y a 15 ans que je suis sur scène partout au Mali, en Afrique de l’ouest, aux Etats Unis d’Amérique, en France, je me suis dit pourquoi ne pas fêter les 15 ans sur scène. C’est comme ça que j’ai décidé de faire appel à mon frère humoriste de la Côte d’Ivoire, Abass pour qu’on fête ça ensemble », nous a confié ATT Junior avec un brin d’humour. Autour de la même table, le comédien Ivoirien, Abass Ibn Ouattara, qui a décidé d’apporter sa touche à l’événement ajoute : « Je suis venu pour ce spectacle parce que j’aime le Mali, j’aime ATT junior. Je voudrais dire à tout le monde, qui aime ATT, qui aime Abass, ce n’est pas la peine de rester chez soi pour dire que je vous aime, c’est de venir au spectacle, montrer au monde entier que tu nous aimes, parce que l’évènement sera diffusé en direct sur des chaines », a déclaré le comédien Ivoirien Abass.

Sogodogo

Source : Le Républicain 11 Mai 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La VAR aux élections

17 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara: un monument à sa mémoire

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018