Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Fest Hip-Hop : Le rap malien à l’honneur

Des ateliers de formation, un concours de rap et des concerts live… tels seront, entre autres, les moments phares de la première édition du Fest Hip-hop qui se tiendra du 7 au 13 mai prochain.

L’information a été donnée lors d’une conférence de presse, le 1 er mai dernier au Palais de la Culture, animée par le rappeur Master Soumi et ses collaborateurs.

Malgré l’absence des grands sponsors aux côtés des initiateurs dudit festival, les préparatifs vont bon train pour la réussite de cette première édition. Ce festival sera l’occasion pour les organisateurs de procéder à la formation des jeunes rappeurs maliens à travers des ateliers de formations,  du 7 au 10 mai  à 9 h, au Palais de la culture et le soir (10 au 12 mai) à Dialakorodji sur le terrain Sibassakoro, un concours de rap et des concerts live sont prévus pour la  conscientisation du rap au Mali.

Master Soumi a indiqué que cela près de 6 ans qu’ils ont pendant longtemps cherché des moyens financiers pour pouvoir organiser ce festival. « Cela fait plus de 2 mois qu’on est au four et au moulin pour la réussite de ce grand événement. Le rap est la musique qui réunit plus de monde au concert et elle est la plus écoutée au dans notre pays… », précise-t-il.

Selon les initiateurs,  Fest Hip-hop se veut un cadre d’échange et de connexion entre les différentes générations du rap malien. Il est également un cadre d’encadrement, d’orientation, de  formation et d’accompagnement des jeunes talents pour un meilleur devenir du hip-hop.

Et pour ce faire les ateliers de  rapou Dôgôkou,  s’intéressent à  l’écriture, à  la professionnalisation et au  plan de carrière des rappeurs.

Pour le concours, 30 candidats sont annoncés  sur un thème général « Jeunesse et élections » auquel s’ajoute un thème tiré au sort, dont l’immigration clandestine, la jeunesse, alcool et drogue, l’incivisme…

Les 3  gagnants du concours seront  accompagnés et primés et le premier  aura droit à la réalisation d’un clip vidéo, anisi que la production d’un album.

Mohamed Sylla

Source: L'Aube

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La VAR aux élections

17 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara: un monument à sa mémoire

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018