Jeudi 18 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

La 8ème édition du festival du Khasso tenu sous le thème «Khasso Fèlè» ou voici le Khasso

La 8èmeédition du festival du Khasso s’est tenue du 27 au 28 avril au Palais de la Culture à Bamako. Aussi, l’événement se déroulera le 5 mai à Bafoulabé. Le tout sous le thème « Khasso Fèlè » ou voici le Khasso.

Le vendredi 27 avril au Palais de la Culture de Bamako, la cérémonie d’ouverture a réuni autour des Khassonkés, plusieurs personnalités, dont des représentants des ministères de la Culture et celui des Maliens de l’extérieur. Lors de cette cérémonie d’ouverture, les différents intervenants ont salué l’initiative du festival et surtout sa délocalisation cette année au Mali ; car les 7 précédentes éditions ont eu lieu en France. Ils ont tous demandé aux Khassonkés de cultiver la cohésion, l’entente et l’entraide entre eux. Ainsi, le représentant du ministre des Maliens de l’extérieur, après avoir salué la tenue de l’événement, demandé aux festivals de choisir la migration régulière.

Après la cérémonie d’ouverture, les débats ont porté sur  «l’origine du Khasso et des Khassonkés, immigration : quel apport au développement économique et social du pays d’origine et du pays d’accueil ? » ; « quelles politiques publiques pour lutter contre l’immigration irrégulière ? » ; « quels partenariats entre pays d’accueil et pays d’origine des migrants dans les domaines économique, culturel et social ? » et « quels dispositifs d’insertion socio-professionnelle ? Quelle place pour les Maliens établis à l’extérieur ?».

La nuit du samedi 28 avril 2018 a été marquée par une soirée culturelle, à travers des danses, des chants et un défilé de mode du Khasso.

Pour M. Makan Sidibé, président du Conseil de l’entente des Khassonkés de France, le festival est un élément fédérateur  de la communauté. «Le Khasso étant au Mali, nous avons estimé que pour cette 8ème  édition, il fallait revenir aux sources pour voir les différentes évolutions qu’ont connu la langue et la culture du Khasso», a-t-il ajouté. S’agissant de la journée du 5 mai 2018  à Bafoulabé, il faut retenir que le programme prévoit une course de pirogues et le dansa sur le fleuve. Et des animations musicales avec les artistes et les troupes locales entre autres. Selon les organisateurs, il y aura aussi des danseurs du terroir.

Ce festival est organisé par le Conseil de l’Entête des Khassonkés de France en partenariat avec  la radio Khasso et la radio de Bafoulabé.

La Rédaction

Source : Inf@sept 30 Avr 2018

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La VAR aux élections

17 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara: un monument à sa mémoire

17 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018