Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Selingué : Des manipulateurs contre la construction d’un centre culturel

L’une des retombées du Festival international de Sélingué devrait être la construction d’un centre culturel et artistique dans la Commune de Baya pour un milliard de F CFA environ, mais des politiques tentent de saboter le projet.

Du 5 au 7 avril 2018, Sélingué a vibré au rythme de la 7e édition du Festival international de Sélingué, Urban Music et mode, sur les berges du lac Sankarani. Ils étaient des milliers de festivaliers à répondre à ce rendez-vous culturel et artistique qui figure en bonne place dans l’agenda culturel du pays.

Le Fis a été  marqué par des prestations  d’artistes, des conférences dont une consacrée au genre qui cadrait avec les objectifs du Fis.

A la cérémonie d’ouverture, le vendredi 6 avril, Maguette Ndiaye, maire de la Commune rurale de Baya, a mis l’accent de l’apport de festival. Tous les hôtels de Sélingué ont affiché le plein, déclarait-il. Sur la tension à quelques jours de l’ouverture du festival à propos de la construction du centre culturel et artistique, le maire a parlé de manipulation politique.

“C’est une manipulation politique de la jeunesse par certains individus mal intentionnés pour des intérêts personnels. Ce projet de centre culturel et artistique est estimé à environ un milliard de F CFA. La réalisation de ce centre va générer des emplois. C’est pourquoi nous invitons les uns et les autres à la bonne compréhension”, a-t-il plaidé.

Pour Ibrahima Coulibaly, administrateur du festival, l’idée est de développer un événement à caractère touristique et culturel, faire découvrir le savoir-faire des hommes et des femmes de culture et promouvoir la diversité culturelle. “La culture peut être le moteur du développement d’une localité, d’une région, d’un pays. Nous voulons faire de ce festival un levier de développement pour la Commune de Baya en particulier, et pour le Mali en général. Nous avons un projet de construction d’un grand centre culturel à Sélingué afin de pérenniser le festival même si des incompréhensions entravent la poursuite des travaux. C’est le lieu, pour la direction du festival, d’inviter les uns et les autres à faire preuve de bonne compréhension. Le festival est une occasion pour les investisseurs de découvrir les opportunités qu’offre Sélingué”, a-t-il souligné.

Diahara Sanogo dite Bougougnéri, représentante du ministre de la Culture, a souligné l’apport du Festival de Sélingué au développement de la culture malienne. Elle a aussi félicité les organisateurs pour la réussite de l’événement.

L’un des temps forts de ce Festival a été les concerts géants des nuits de vendredi et samedi sur les berges du lac Sankarani. Pour cette 7e édition, plusieurs artistes de grosses pointures étaient au rendez-vous : Viviane Chedid du Sénégal, Floby du Burkina, Iba One, M’Bouillé Koité, Petit Goro, Gambari Band, Groupe Ko Saba, Orchestre Kanaga et Tonton Idriss pour l’animation.

L’artiste Floby a salué les organisateurs pour l’avoir invité à ce grand rendez-vous culturel et artistique et prié pour la paix au Mali.

Le grand absent fût Salif Keita, qui a manqué cet agenda culturel pour raison de santé, soutenait l’organisation.

Il y a eu également un défilé de mode avec  quatre stylistes : Talaty Couture, Racky Thiam, Fousseini Traoré et Ika Look. Ces maisons de mode ont également tenu toute leur promesse sur la scène principale de cette 7e édition du Fis.

L’innovation majeure, cette année, a été le transfèrement du site des concerts vers le site du village artisanal, situé à l’entrée du pont barrage érigé sur le lac Sankarani. Il s’agissait, pour elle, de faciliter l’accès des rencontres au grand public.

Ousmane Daou

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 garcia 11-04-2018 19:28
Témoignage ! Je m’appelle Garcia, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Marabout HOUNON AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie,je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
Email:
Téléphone ou whatsapp : +229 66 54 77 77
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018