Dimanche 21 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Yorosso : Veillée de Pâques

Depuis la nuit du 31 mars dernier, les deux églises protestantes et l’église catholique de la ville de Yorosso, ont commencé la fête de Pâques par des rites, des chants et des louanges. Des prières pour le retour de la paix et la stabilité dans le pays ont aussi été formulées par les fidèles.

La fête a continué avec une grande messe dans les différents lieux de culte.

KITA : C’est parti pour la 3ème édition de FISICO

Le dimanche dernier, les promoteurs du Festival international de la cotonnade (FISICO) se sont retrouvés pour la troisième fois dans la ville de Kita. Le thème choisi pour cette année est l’impact de l’immigration clandestine. En plus des conférences débats sur le thème, plusieurs activités se sont également tenues. Il s’agit, entre autres de : la foire d’expositions ; la formation.

Le festival de la cotonnade est une initiative de l’Association des jeunes pour la valorisation du coton en collaboration avec le groupe Next Media International.

KAYES : Plaidoyer pour la promotion de la santé maternelle, néonatale et infantile

Le week-end dernier, 40 élus locaux et techniciens, venus des cercles de Bafoulabé et de Kayes, ont pris part à un atelier de formation sur les techniques de plaidoyer dans le domaine de la santé. La rencontre a permis de préparer les élus pour la promotion de la santé maternelle, néonatale et infantile. Cette session de formation est l’initiative de l’association des municipalités du Mali. Elle s’est déroulée dans le cadre de la mise en œuvre de son projet « Healthpolicy plus (HP) de l’USAID.

GAO : 50 jeunes outillés sur la gestion des conflits

Une cinquantaine de jeunes des communes du cercle de Gao ont pris part depuis le 30 mars dernier à un atelier sur la gestion des conflits. Cette session vise à familiariser les participants avec les techniques de prévention et gestion des conflits. L’atelier de 3 jours est organisé par le centre humanitaire pour le dialogue.

KAYES : 40 élus formés sur le plaidoyer sur la santé

Plus de 40 élus locaux et techniciens des cercles de Bafoulabé et Kayes ont pris part le samedi avril dernier à un atelier de formation sur les techniques de plaidoyer dans le domaine de la santé. La rencontre vise à préparer les élus pour la promotion de la santé maternelle, néonatale et infantile. La session est Organisée par l’association des municipalités du Mali dans le cadre du projet “Health Policy Plus (HP+) de l’USAID.

APM: Me Bathily évincé de son fauteuil par les jeunes

L’ancien ministre Mohamed Ali BATHILY n’est plus président des Associations pour le Mali (APM). Ainsi, en a décidé la réunion extraordinaire du secrétariat exécutif national, des APM, tenue le 22 mars 2018. L’information a été donnée, mercredi après-midi, par Cheickna Hamala KONE, porte-parole du groupe dissident né de la signature du protocole de soutien à IBK.

CPI

Après ALfacky les autorités maliennes remettent un autre terroriste à la cour

Hassan, un ancien membre présumé d’Ansar Dine, a été remis samedi par les autorités maliennes à la Cour pénale internationale. Il est accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis à Tombouctou entre avril 2012 et janvier 2013. Ce tamashek bon teint de 40 ans, originaire de la région de Tombouctou, aurait été membre d’Ansar Dine et commissaire de la police islamique entre avril 2012 et janvier 2013.

YOUWAROU : plus d’une centaine de maisons ravagées par le feu

Plus d’une centaine de maisons appartenant à des Bozo ont été ravagées par le feu le 31 mars 2018 à Serakourou, un village situé dans le cercle de Youwarou. Selon des sources locales, il n’y a pas de pertes en vie humaine ; mais des dégâts matériels importants ont été enregistrés. Les autorités locales appellent le gouvernement pour venir en aide aux victimes de la tragédie.

NIONO : le maire de la commune de Marico échappe à une tentative d’enlèvement

Le maire de la commune rurale de Marico à 15 Kms de Niono, dans le centre du pays, a échappé à une tentative d’enlèvement par des hommes armés. L’agression s’est déroulée le vendredi 30 mars dernier aux environs de 19h30 dans la localité de Cocodi, un village de la commune. Selon des témoins, quatre hommes à motos, et lourdement armés ont fait irruption dans le domicile de l’élu local, essayant de l’amener de force. Face à l’opposition du maire, les assaillants l’ont copieusement battu avant de s’enfuir. Selon les mêmes sources il a été évacué au centre de santé de référence de Niono. Mais sa vie ne serait pas en danger. Ce matin, les forces de l’ordre sont venues constater les faits.

Source : l’Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 noemie 04-04-2018 15:06
Témoignage ! Je m’appelle Garcia, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Marabout HOUNON AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie,je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
Email:
Téléphone ou whatsapp : +229 66 54 77 77
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La transhumance politique

19 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

19 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018