Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Culture : Aminata Doumbia s’en est bien allée

Connue sous le sobriquet Batoman, la comédienne Aminata Doumbia a rendu l’âme hier à l’Hôpital de Kati quelques jours après un grave accident de circulation. Sa disparition est une grande perte pour la culture malienne.

De retour de l’examen sur l’axe Kabala, la comédienne a fait un terrible accident avec son ami, lundi dernier. Admise à l’Hôpital de Kati, elle a rendu l’âme hier jeudi. Femme battante, la comédienne a joué dans plusieurs séries malienne telles que ‘’ Commissaire Balla, les Concessions’’.

Il faut rappeler qu’Aminata Doumbia a participé du 2 au 4 mars dernier à la première édition du Festival des arts et de la culture de Miambougou. Très content de la prestation de la comédienne, les villageois l’avaient supplié de participer à la deuxième édition du festival. « Je me rappelle comme si c’était encore  hier,  elle a dit aux villageois en souriant  ‘’si dieu le veut, je viendrais à Miambougou pour la deuxième édition inchalah’’. Dieu en a décidé autrement.

Mère de deux enfants, la comédienne sera inhumée  ce vendredi.

Le Groupe Renouveau présente à sa famille ses condoléances les plus attristés.

Dors en paix Batoma!

Zié Mamadou Koné

Source : L'Indicateur du Renouveau 23 Mar 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018