Vendredi 25 Mai 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Festival international Soninke à Dakar : La Communauté malienne se mobilise

A l’occasion de la 5e édition du Festival International Soninké (FISO), qui se tiendra du 21 au 25 février prochain à Dakar, l’Association pour la promotion de la Culture Soninké du Mali (ACS-Mali), a mobilisé autour de l’état d’avancement des travaux d’organisation pour le déplacement à Dakar.

C’était à travers une assemblée générale qui s’est tenue le samedi dernier à la Maison des ainés.

Cette rencontre à majorité Soninké avait pour objectif d’évaluer l’état d’avancement des travaux d’organisation pour une activité qui aura lieu dans moins d’un mois hors du Mali. En effet, le FISO, est à sa 5e édition qui sera parrainée par le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, et sous le haut patronage du président de la République du Sénégal Macky Sall. Après Kayes en 2011 et 2012, Nouakchott en 2014, Bamako en 2016, c’est Dakar qui va donc accueillir la prochaine édition festive de la culture Soninké. Cette année, plusieurs pays africains prendront part à cette 5e édition dont la délégation malienne sera conduite par l’ancien président de la République par intérim, Pr Dioncounda Traoré.

Selon le président de l’Association culturel des Soninké (ACS-Mali), Mamadou Hamet Cissé, le Festival International Soninké (FISO) a pour but de créer un climat fraternel de retrouvaille autour de la culture Soninké de tous les descendants de l’empire du Wagadou principalement ceux du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée Conakry et du Cap Vert : « En cette période où l’histoire de l’Afrique est falsifiée, le FISO est un moment fort qui fait mieux connaitre la belle histoire de l’empire du Ghana » a fait savoir le président de l’ACS-Mali. Ensuite Mamadou Hamet Cissé a expliqué que le peuple Soninké a une culture très large et ouverte à tous, mais a aussi souligné qu’on n’est Soninké par nature et non qu’on ne le devient. « Parler la langue Soninké ne fait pas de vous un Soninké, soit on est naît Soninké ou on ne le sera jamais, donc si tu es Soninké montre le avec fierté » a ainsi précisé

Quant à Bankineze Maye Niaré présidente du Comité de pilotage a souligné que, le Festival International Soninké est une initiative de la diaspora soninké de France pour affirmer son identité culturelle dans un environnement envahissant qui menace la transmission des valeurs nobles de la culture soninké à la nouvelle génération. Elle a tout de même noté que, cette assemblée générale de l’ACS-Mali a pour objet de mobiliser tous les Soninkés et sympathisants autour de l’événement et d’informer sur l’état d’avancement des préparatifs.

Il faut noter que cette 5e édition qui sera sous le haut patronage du président Macky Sall du Sénégal, aura comme invité d’honneur monsieur Adama Barrow de Gambie. Coté malien, le professeur Dioncounda Traoré aura donc l’immense tache de conduire la délégation malienne à Dakar, en compagnie de madame Ndiaye Ramatoulaye Diallo ministre de la culture et le parrain monsieur Abdramane  Sylla ministre des maliens de l’extérieurs et de l’intégration africaine.            

A.Kodio

Source : La Lettre du Mali 31 Jan 2018

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

Souleymane Koné, cadre du parti FARE évoque « Le Mali face au péril IBK » : « nous sommes devenus la risée du Sahel »

« Le Mali aura le 29 juillet prochain le choix entre l'affaissement actuel et le redressement. C'est dire qu'il n'y aura pas d'alternative à l'alternance. S’il n’y a de bilan pour le quinquennat du Président IBK, par contre une suite de souffrances et détresses infligées au peuple et au pays en dit long sur la ruine du Mali sous son mandat.

Lire la suite

Blog

« Cultivez vos propres champs ! », dixit le Pr Clément Dembélé

« Jeunes maliens, Je vous vois un jour tous ensemble dans « le parti du peuple malien » au lieu de vous diviser pour des gens qui n’ont rien donné autre que la désuétude politicienne dans ce pays.

Ne soyez pas porteurs de témoin de cette déception dont vous en êtes victime. Cultivez vos propres champs!!!

Lire la suite

Présidentielle 2018 : La Voix de la Société Civile

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L’hôpital public est mort (rediffusion)

24 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Sénégal: les universités en ébullition

24 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2018