Mardi 23 Octobre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Pour incitation à la violence : Iba Montana interdit de toutes activités musicales en Commune IV

C’est la mairie de la Commune IV qui a donné le ton de sanction contre le jeune rappeur Issa Diabaté alias Iba Montana. Suite à une décision municipale, le jeune rappeur n’a plus droit de faire des prestations artistiques et musicales dans cette Commune.

Pour la stabilité et la quiétude dans la Commune IV, le maire de la Commune, El Hadj Adama Bérété a décidé le 9 janvier dernier d’interdire ce jeune rappeur de prester dans sa Commune.  En effet, Iba Montana est un jeune qui est très violent dans ses chansons, qui n’hésite pas de faire l’apologie des excitants et des armes à feu.

Dans une interview que le maire de la Commune IV nous a accordée, il a affirmé qu’il ne va pas accepter d’agitations dans sa Commune. « Nous aimons les musiques de sensibilisations, mais nous n’aimons pas les musiques qui attirent les jeunes vers la haine.  Nous ne voulons pas ça dans notre Commune. C’est pour cela que nous l’avons interdit ses prestations au niveau de notre Commune pour la stabilité et la quiétude de la cité. Ses chansons que nous avons écoutées attirent les jeunes à la violence », a regretté El Hadj Adama Bérété.

« Dans cette décision d’interdiction, les commissariats de police des 5eme, 9eme et 14eme Arrondissement et le secrétaire général de la mairie, sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’exécution de la présente décision qui prend effet pour compter de sa date de signature », peut-on lire dans cette décision d’interdiction.

Toutefois, le maire de la Commune IV affirme ne revenir sur sa décision  que si le jeune rappeur changeait d’attitude. Après la sage décision de la mairie de la Commune IV, les autres Communes, ainsi que la justice sont également invitées à jouer leurs partitions.

Zié Mamadou Koné

Source : L'Indicateur du Renouveau  11 Jan 2018

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Ministres sans portefeuille

22 0ctobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

22 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018