Samedi 21 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Culture : “Mandé Blonba” du 13 au 14 janvier

La 1re édition des Journées culturelles du Mandé se tiendront du 13 au 14 janvier 2018 au Palais des sports de l’ACI-2000. L’annonce a été faite hier en conférence de presse à la Maison de la presse.

Association apolitique et non confessionnelle, Le Grand Forum du Mandé est un cadre de rencontres et d’échanges. Selon son président Mamadou Lamine Diarra,  le GFM a été créé  à l’initiative et à l’exhortation des sages du Mandé, dans le contexte de la double crise institutionnelle et sécuritaire que notre pays connaît.

Le GFM a porté sur les fonts baptismaux le 22 mai 2015 au Centre International des conférences de  Bamako (CICB). Le vocable “Grand Forum” est en fait une traduction appropriée du vocable Blonba en Mandékan.

De sa création à ce jour le Grand Forum du Mandé s’est illustré positivement sur plusieurs chantiers de la promotion de la culture, notamment en faveur de la solidarité, de l’entraide et de l’unité dans le Mandé. A l’en croire, les Journées culturelles du Mandé s’inscrivent dans le cadre des activités du GFM dont les objectifs sont la promotion de la culture, le rayonnement international du Mandé pour y attirer les investisseurs nationaux et  étrangers.

Le thème principal retenu pour cette 1re édition est “Les atouts et potentialité économiques du Mandé”. Des sous-thèmes (la Charte de Kurukanfuga,  femme  paix et  développement, prévention et gestion des conflits dans le Mandé) seront également débattus.

Awa Sogodogo, Stagiaire

Source : L'Indicateur du Renouveau 10 Jan 2018

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018