Mercredi 13 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

46è Pèlerinage chrétien de Kita : LE GRAND RENDEZ-VOUS DE LA FOI ET DE LA COMMUNION

L’édition de cette année a été célébrée sous le thème de la famille, source de vie, d’amour, de vérité, de justice et de paix. C’est dans la joie et la communion que la communauté chrétienne a célébré les 25 et 26 novembre derniers, la 46ème édition du Pèlerinage national de Kita au pied de Notre Dame Marie. Le thème de cette édition était : « famille chrétienne, sois source de vie, d’amour, de vérité, de justice et de paix ». Les cérémonies de pèlerinage étaient codirigées par le Cardinal Jean Zerbo et Monseigneur Santa Gangeni, envoyé spécial du Pape François. L’événement était placé sous la direction de la paroisse de Mopti en présence du ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo qui avait à ses côtés plusieurs personnalités du monde chrétien et le représentant du Haut conseil islamique de Kita. Ils étaient plus de 12.000 pèlerins à effectuer le déplacement pour ce pèlerinage catholique de Kita.

« Plus jamais de violence dans nos familles car elle demeure une source de bonheur » était le message de l’envoyé spécial du Pape François Monseigneur Santo Gangeni lors de la cérémonie de veillée.

Pour le cardinal Jean Zerbo, ce thème est interpellateur car la force d’une communauté commence à partir de la famille, c’est pourquoi j’ai volontairement choisi les samedis pour prier pour la famille. « Je prie chaque samedi pour que les familles puissent avoir la paix et l’amour », a souligné le Cardinal Jean Zerbo qui a salué les efforts du département en charge du culte et du président de la République en faveur des communautés religieuses.

« J’ai été impressionné par le développement du thème car la présentation de la chorale de Mopti était merveilleuse», a dit le ministre Thierno Hass Diallo qui a exprimé sa satisfaction et l’intérêt pour le thème proposé par la communauté chrétienne. « Bravo à la paroisse de Mopti qui nous a émerveillé à travers sa présentation théâtrale sur la famille. La famille doit être le socle de tout développement car c’est dans la famille que l’éducation commence. Ce qui est demandé à tout un chacun c’est la foi car le Mali est un pays des croyants », a ajouté le ministre des Affaires religieuses et du Culte. Il a donné l’assurance que le gouvernement va soutenir l’année prochaine, le centenaire de l’église de Kita. Il a enfin demandé à la communauté chrétienne de prier pour que les élections prochaines se passent dans la paix, dans la réconciliation et la quiétude conformément au souhait du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.

Le pèlerinage national de Kita comprend deux grandes étapes : la veillée au pied de la colline Mariale et la prière dans la cathédrale de Kita. La première étape a été marquée par une procession à partir de l’église jusqu’à la colline Mariale pour venir gratifier et prier en face de la statuette de la Sainte Marie et demander pardon à Dieu. C’est un moment fort qui se manifeste par la lumière de la bougie. Chaque pèlerin tenait sa bougie, symbole de la lumière. Ils étaient des milliers, chantant et marchant pour rejoindre Notre Dame du Mali. Après cette phase introductive de la veillée, la paroisse de Mopti, qui avait été choisie pour assurer l’animation de cette édition a émerveillé le public. Trois activités étaient au programme à savoir, la mise en scène, la chorographie et des paroles du Christ. A travers une représentation théâtrale accompagnée des chorales, Mopti a décortiqué largement le thème. Les maux auxquels notre société est confrontée ont été mis en évidence notamment la déperdition de la famille. Les terroristes, les délinquants, les braqueurs, les ivrognes, la méchanceté, l’égoïsme et d’autres maux sont les conséquences de la mauvaise éducation car l’éducation prend sa source à partir de la famille. Si la famille n’est pas bien structurée, les enfants, les femmes et les hommes ne peuvent être que l’image de cette mauvaise famille. Le développement du thème a aussi permis aux prêtes, aux sœurs, aux enfants, aux femmes et aux hommes de renouveler leur contrat d’engagement avec le Christ. Ce thème interpelle les chrétiens à revoir leur système éducatif er à renouveler leur foi car la famille est source de bonheur, de paix, d’amour et de justice d’une communauté. C’est un appel à toutes les familles particulièrement les familles chrétiennes. C’est aussi un appel à la cohésion et à la solidarité car la force d’une communauté réside dans la famille. C’est au niveau de la famille que les individus sont formés et éduqués pour mieux vivre au sein de la société.

La deuxième journée du pèlerinage a été célébrée dans la cathédrale de Kita. La messe était dirigée par le Cardinal Jean Zerbo et organisée par la Paroisse de Mopti. La parole du seigneur a été lue devant des milliers de pèlerins pour rappeler le bienfait et l’humilité de Jésus c’est-à-dire les actes du berger. C’était l’occasion pour le Cardinal, Jean Zerbo, de rappeler aux pèlerins les actions accomplies par le Christ qui sont le pardon, l’amour, la solidarité, l’entraide, la justice. Après la communion, le Cardinal a formulé des bénédictions et des prières pour le Mali, pour toutes les communautés. Il a aussi demandé à la population de Kita de redoubler d’efforts pour que ce pèlerinage soit encore plus reconnu à travers le monde. Il l’a exhortée aussi à veiller sur les tombes des premiers missionnaires car venir faire le pèlerinage à Kita n’est pas gratuit. Il a enfin appelé toutes les familles chrétiennes à posséder une Bible pour lire et comprendre les vertus de la vie. Il faut noter que l’organisation de la présente édition était à la hauteur de l’événement car il n’y a eu aucun incident durant les 2 jours du pèlerinage. Le dispositif sécuritaire était bien en place et toutes les dispositions sanitaires étaient prises pour le bon déroulement de cette 46è édition. « Je suis très contente de venir me purifier et renforcer ma foi à Kita. Tout était bien organisé cette année. Nous n’avons eu aucun problème quand on est arrivé à Kita, nous a confié Virginie Théra, une quinquagénaire qui était venue de San pour le pèlerinage.

Amadou SOW

Envoyé spécial

UN DON D’UNE VALEUR DE

10 MILLIONS à L’éGLISE

Dans le souci de bien organiser le pèlerinage chrétien et d’améliorer les conditions d’accueil des pèlerins, le gouvernement à travers le département en charge des Affaires religieuses et du Culte, a remis un lot de matériels à la communauté chrétienne. A son arrivée dans la capitale de l’arachide, le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo a remis des bancs, des chaises, des couvertures, des matelas, d’une valeur de 10 millions de Fcfa. La cérémonie de remise a eu lieu dans la cour de la cathédrale de Kita. C’est Monseigneur Jonas Dembélé qui a réceptionné le matériel et salué le geste à sa juste valeur.

Pour le représentant du Pape François, Monseigneur Santo Gangeni, ce geste montre l’engagement des autorités en faveur de la diversité religieuse. Il a rappelé que le président avait parlé de la laïcité du pays lors de la présentation de sa lettre de créance et cela se justifie aujourd’hui. Quant au Cardinal, Jean Zerbo, il a exprimé sa satisfaction et remercié le donateur.

A.S

Source : l’Essor 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

A quoi servent les sommets ?

13 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Togo: vers un dialogue?

13 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017