Mardi 21 Août 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

SIAMA-2017 : Le savoir-faire des artisans maliens exposé

Le Mali organise son tout premier Salon international de l’artisanat (Siama) pour mettre en exergue le talent des artisans locaux. Bamako abrite depuis le 18 novembre le 1er Salon international de l’artisanat du Mali. Il regroupe les artisans du Mali et du monde entier autour du savoir artisanal. La rencontre qui doit prendre fin le 26 novembre se tient au Parc des expositions sur la route de l’aéroport Modibo Kéita en Commune V.

Ce grand rendez-vous permettra de mettre en œuvre le savoir-faire des artisans maliens et d’autre pays venus de plusieurs horizons.

Selon Mme Tangara Nana Dicko, une exposante malienne, l’organisation de ce Salon est une belle initiative et une occasion pour étaler des richesses. Cependant elle a évoqué quelques  difficultés notamment la rareté des clients et le choix de la date. Elle aurait préféré la rencontre en fin du mois au moment où les gens peuvent dépenser.

Dr. Alain Nahouagande représentant du Centre africain des soins naturels (Casna) affirme avoir eu des problèmes de stands qui ont fini par être réglés. A l’en croire le prix officiel des stands sont de 50 000 F CFA, mais les organisateurs les auraient vendu souvent à des prix exorbitants.

Ali Tembely a tenu les mêmes propos. Cependant, pour cet exposant de bogolan, Siama est une  initiative à encourager.

Une autre cliente a assuré que les prix articles sont trop chers. En deux jours elle n’a pu acheter aucun article.

Awa Sogodogo

Source : L'Indicateur du Renouveau 22 Nov 2017

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Abdoulaye Konaré, malien de l’extérieur, à propos du second tour de la présidentielle au Mali : « Si les maliens acceptent ce résultat fabriqué au nord, nul doute qu’IBK se fera remplacer en 2023 à la tête de l’Etat par son Karim Keita »

Blog

L’irrécusabilité du juge constitutionnel : Vers la naissance d’un Dieu au Mali !

« Le juge, gardien de la règle de droit, pacificateur social, protecteur des droits, régulateur des institutions autant de qualificatifs que l’on puisse accorder à un être humain fort et fragile fait de ténèbres, d’orgueil et d’erreurs

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi un facilitateur ? (rediffusion)

20 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions]: Disparition de Kofi Annan

20 AOût

© Dépêches du Mali 2012 - 2018