Jeudi 20 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

La bourse Ghislaine Dupont-Claude Verlon 2017 décernée à deux Sénégalais

A Dakar, la quatrième bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon vient d’être attribuée à un journaliste ainsi qu’à une technicienne de reportage radio, tous deux Sénégalais : Arona Diouf et Nicole Diedhiou.

Le prix a été remis des mains des gagnants de l’édition 2016 de la bourse RFI. Les deux nouveaux lauréats bénéficieront mi-février 2018 d'une formation à Paris, puis tous deux effectueront un stage au sein de notre rédaction.

C’est sous le regard de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, dont les photographies ont été installées sur la scène face au public, que le journaliste Arona Diouf, la trentaine, et la très jeune technicienne Nicole Diedhiou ont reçu leur prix, en présence de l’ambassadrice du Mali au Sénégal, de l’ambassadeur de France au Sénégal, et, bien sûr, de la fille de Claude et de la mère de Ghislaine, très émues, qui ont parlé de leurs sentiments contrastés, de la joie et de la peine ressenties lors de cette cérémonie « porteuse de tristesse, mais aussi d’espoir ». Ce sont les mots de la mère de Ghislaine qui assistait à la remise du prix pour la toute première fois.

Les prix ont donc été remis à deux jeunes talents parmi vingt candidats qui ont eu pour mission de réaliser un reportage sur la thématique cette année de la « tolérance », thématique choisie parce qu’elle évoque le Sénégal.

Les deux lauréats, tous deux Sénégalais, ont, en fait, participé à une formation dispensée par l’équipe de RFI, à Dakar, des cours qui ont débuté avec des écoutes des productions de Ghislaine Dupont et Claude Verlon pour leur rendre hommage et aussi pour comprendre comment on construit un bon reportage radio. Les candidats ont reçu ensuite des cours très concrets, sur le terrain. L’examen final enfin : la création d’un reportage en duo, un technicien et un journaliste.

Les œuvres récompensées - la première sur la polygamie, la deuxième sur les fistules obstétricales - ont été choisies pour la qualité de la mise en ondes, du montage, et puis, tout simplement, pour la pertinence des sujets choisis, du travail exigeant en mémoire de nos deux collègues, Ghislaine Dupont et Claude Verlon.

« Les jeunes lauréats de cette année 2017 ont été touchants, puisque sur les pas de Ghislaine et Claude, je pense qu'ils ont compris qu'ils avaient un héritage à porter et qu'il fallait qu'ils soient dignes, a déclaré Cécile Mégie, la directrice de RFI. C'est le travail que nous menons en hommage à nos deux amis, à nos deux confrères depuis quatre ans ».

Source : RFI

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

Dougoukolo Alpha Oumar Ba-Konaré, Psychologue clinicien : « L’identité peule apparaît comme un épouvantail symbolisant la menace djihadiste. Pourtant, cette identité est bien trop hétérogène pour établir un lien aussi simple ».

Les Peuls focalisent actuellement l’attention du fait de l’instrumentalisation de certains d’entre eux par des groupes fondamentalistes tentant de s’implanter localement dans le Sahel.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Traverser pour trouver du travail

19 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Tchad : la grève s'éternise

19 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018