Mardi 12 Décembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mopti : LES LEADERS RELIGIEUX RENFORCENT LEURS CONNAISSANCES SUR LES DROITS DES ENFANTS

La salle de délibération de la mairie de Socoura (Mopti) a abrité en fin août dernier, un atelier de renforcement des capacités des leaders communautaires et religieux sur la CDE en lien avec l’éducation.

Organisée par l’ONG Enda Mali (bureau de Mopti) en collaboration avec la commune rurale de Socoura (Cercle de Mopti), cette formation a été rendue possible grâce à l’appui financier de son partenaire stratégique, Kinderpostzegels des Pays-Bas. Elle a regroupé 40 leaders religieux et communautaires venus des communes de Socoura, à savoir Socoura village, Diallangou, Diondiori, Sakarel, et les quartiers Ouro Nema et Tombouctou-Koura de la commune urbaine de Mopti.

Cette activité entrait dans le cadre du programme Soubadi qui signifie « l’avenir » en langue nationale songhoï, dont l’objectif est la création de zone libre de tout travail d’enfants à travers l’accès à une éducation de base de qualité dans les communes de Mopti, Socoura et Douentza. Cette session initiée à cet effet ambitionne de contribuer au renforcement des leaders communautaires et religieux sur la CDE en lien avec l’éducation. Au cours des travaux, les leaders communautaires et religieux ont été informés sur leurs rôles et responsabilités par rapport à la protection des enfants de leurs localités. Ils ont été amenés à s’engager pour l’application des connaissances acquises lors de la formation à travers la signature d’un document de stratégies locales pour une meilleure protection de tous les enfants.

Il faut rappeler que depuis des décennies, l’ONG Enda Mali et son partenaire Kinderpostzegels accompagnent notre pays dans sa lutte contre le travail des enfants et le respect de leurs droits à l’éducation. Pour l’atteinte de cet objectif majeur, ils développent des programmes et des stratégies novatrices de renforcement de capacités, d’équipements et de didactiques pour améliorer la qualité de l’éducation et renforcer l’accès pour les plus vulnérables.

Les élus communaux de Socoura partagent la vision de l’ONG et de son partenaire qui sont convaincus que seule une approche globale de scolarisation massive des enfants peut aboutir à la création de zones libres de tout travail des enfants.

A l’issue de la formation, à travers la signature du document de stratégies locales pour une meilleure protection de tous les enfants, ils s’engagent aussi à soutenir toutes les actions favorisant le respect des droits fondamentaux des enfants au Mali et singulièrement en 5ème Région.

Dramane COULIBALY

AMAP-Mopti

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

 IBK à propos de l’argent : "je ne suis pas un homme d'argent et les Maliens le savent »

«  J'ai été le plus pauvre des principaux candidats à l'élection de 2013 et je ne suis pas devenu le plus riche des présidents...Le montant de souveraineté dont je dispose est ridicule...Je pioche dans mes réserves personnelles pour financer des activités sociales. Je déclare mes biens chaque année et je viens de contracter un prêt pour construire une maison...Mon modeste compte (à l'étranger) à l'agence parisienne de la BMCE est débiteur de 137 euros… ». 

Blog

 Paradis fiscaux : quatre pays de l'Union européenne méritent d'être sur liste noire, selon Oxfam

http://depechesdumali.com/blog/paradis-fiscaux-quatre-pays-de-lunion-europeenne-meritent-detre-sur-liste-noire-selon-oxfam/

Alors que la Commission européenne doit dévoiler sa liste noire des paradis fiscaux le 5 décembre, l'ONG prend Bruxelles de court et énumère ce mardi les 35 pays, hors-Union européenne, qui mériteraient d'y figurer.

Après les "SwissLeaks", les "LuxLeaks" et les "Panama Papers"... les révélations récentes des "Paradise Papers" - sur les pratiques d'optimisation (parfois de fraude) fiscale des grandes entreprises et fortunes de ce monde - exercent une pression supplémentaire sur les décideurs politiques. A ce titre, la Commission européenne, désireuse de frapper "au portefeuilles" les fraudeurs, doit dévoiler le 5 décembre sa liste noire des paradis fiscaux.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La santé de Président-Fondateur

11 Décembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Vos questions d'actualité

11 Décembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017