Vendredi 22 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Théâtre : MICHEL SANGARE SIGNE SON RETOUR SUR SCÈNE

Longtemps cloué au lit, le comédien Michel Sangaré vient de signer son retour sur la scène théâtrale nationale en compagnie de son inséparable compère Habib Dembélé alias Guimba et Kary Coulibaly dit Madou Wolo.

Ces maîtres de la blague ont fait une prestation de belle facture dans deux anciennes pièces théâtrales, « 52 ou la bonne à tout faire » et « Sabougnouman », au cours d’une soirée samedi dernier au Centre culturel Korè de Ségou. Le public était au rendez-vous, certainement curieux de revoir Michel Sangaré après une longue absence. Les trois comédiens ont donné un nouvel aperçu de leur immense talent et leur créativité.

C’était un moment chargé d’émotion pour les spectateurs. Dans la pièce « 52 ou la bonne à tout faire », Guimba attire l’attention sur la corvée des aides ménagères communément appelées « bonnes », dans nos foyers. Elles sont les premières à se réveiller et les derrières à se coucher. La prestation de Guimba s’est faite dans un beau décor avec un meuble de salon moderne et sur fond de balafon joué par Madou Wolo. Habillé en aide ménagère, notamment d’un tee-shirt et d’une jupe longue avec un pied bandé, le prestigieux acteur de théâtre a dénoncé les injustices sociales que subissent ces jeunes dames dans les familles d’accueil. Il a mis aussi en évidence la naïveté de ces filles des campagnes qui viennent généralement en quête d’un trousseau de mariage. Michel a fait son apparition devant un public impatient de revoir l’artiste qui avait disparu des scènes depuis plus d’une année. L’émotion était intense. Cette présentation est aussi une action pour consolider la réconciliation, selon les organisateurs.

« Après 6 mois à l’hôpital, 3 mois, enfermé dans ma chambre et un temps de repos et enfin on se retrouve avec mes amis à Ségou, c’est le plus beau cadeau qu’Allah m’a offert », a expliqué Michel Sangaré. Et c’est avec une voix attrayante et nostalgique que Michel a fait revivre les moments forts du théâtre malien. Accompagné de ses complices du jour, Habib Dembélé et Madou Wolo, il a remercié les autorités et les personnes de bonne volonté qui ont pensé à lui dans ces moments de souffrance.

« Nous avons un devoir de partager notre riche expérience avec les jeunes et nous allons entreprendre des projets de formation en vue d’assurer la relève », a souligné le comédien Michel Sangaré.

L’objectif du théâtre est de sensibiliser la population mais surtout d’attirer l’attention des décideurs sur les mauvaises pratiques. Pour Habib Dembélé, c’est un moment fort et émouvant du théâtre malien. « Aujourd’hui, c’est une grande retrouvaille en famille car nous sommes tous des natifs de la région. Au-delà des rires, nous avons des messages pour éveiller des consciences. Notre théâtre est une forme engagée qui parle de notre société ainsi que de ces maux. A travers ces pièces, chacun doit pouvoir tirer des leçons et se remettre en cause », a martelé Guimba.

Mamou Daffé, l’organisateur de la soirée, a exprimé sa « réelle satisfaction de voir les trois artistes de dimension internationale à Ségou pour magnifier le grand retour de Michel sur la scène après plus d’une année d’absence ».

Les spectateurs étaient visiblement très satisfaits de cette présentation tant attendue par le public de la cité des Balazans. A l’instar de Mme Coulibaly qui s’est dite « très satisfaite ». Elle a remercié le centre pour cette initiative. Cette dame était venue spécialement pour revoir Michel sur scène.

Le spectacle a enregistré la participation de plusieurs artistes de Bamako, des autorités politiques et administratives de la Région de Ségou.

Amadou SOW

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Du foot tout le temps (rediffusion)

22 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

22 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018