Vendredi 22 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Hadj 2017: L’AGENCE « AL MADINA » ACCUEILLE SES PREMIERS PELERINS

Après avoir accompli leur devoir religieux en lieux Saints de l’Islam (Médine, Mina, Arafat et Musdalfa) en Arabie Saoudite, les pèlerins maliens commencent à retourner au bercail.

Le premier avion des pèlerins de l’Agence de voyage privée «Al Madina», est arrivé, mercredi dernier, à l’aéroport international Modibo Kéïta Sénou aux environs de 18h. L’appareil «Egypt Air» avait à son bord 252 pèlerins dont 125 femmes tous habillés en tenue de Hadj. Ils étaient tous contents d’avoir accompli le pèlerinage dans les bonnes conditions. Ces premiers pèlerins de la filière privée ont été accueillis à leur descente d’avion par Amadou Cissé, conseiller du directeur général du groupe «Al Madina».

Après les salutations d’usage et les échanges, les pèlerins ont été transportés à bord de 6 bus, sous escorte des motoristes, en direction de la Maison du Hadj sise au Centre islamique de Hamdallaye pour y rencontrer leurs parents. «Al Madina est une agence sérieuse. Elle s’est bien occupée de ses pèlerins lors de l’accomplissement de leur devoir religieux dans les lieux saints de l’islam. Je suis très satisfait de la prise en charge et de l’accueil des pèlerins par cette agence aussi bien en Arabie Saoudite qu’à l’aéroport international Modibo Kéïta Sénou. J’accomplirais désormais mes devoirs religieux en lieux Saints de l’Islam avec le groupe Al Madina», a déclaré, à sa descente d’avion, El Hadj Mohamed Aly Bathily, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières qui faisait partie des pèlerins du groupe «Al Madina».

Le chef d’équipe des pèlerins de l’Agence de voyage «Al Madina», El Hadj Mamadou Traoré, s’est dit, lui aussi, satisfait du pèlerinage 2017. Il a rappelé que le pèlerinage est l’un des 5 piliers de l’islam. « Les pèlerins sont des étrangers d’Allah à la Mecque. Celui ou celle qui s’occupe bien d’eux sera très bien récompensé par le Tout-puissant miséricordieux dans le paradis. Le Prophète Mohamed (PSL) a, lui, apprécié et recommandé aux fidèles musulmans de reconnaître la bienfaisance de leurs coreligionnaires », a expliqué Mamadou Traoré avant d’inviter tous les musulmans et pèlerins de notre pays à prier pour la consolidation de la paix et de la réconciliation nationale.

Tout comme le ministre El Hadj Mohamed Aly Bathily et le chef d’équipe de «Al Madina», plusieurs autres pèlerins ont apprécié la bonne organisation du Hadj 2017 et le travail abattu par le groupe «Al Madina». Les autres pèlerins de cette agence sont attendus à Bamako dans les jours à venir.

Sidi Y WAGUE

Source : L'Essor 08/09/17

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017