Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

L’artiste Guinéen Soul Bang’s en concert à Bamako : ‘’Je suis vraiment content d’être au Mali’’

Dans le cadre de sa tournée régionale, le lauréat du prix découvertes RFI 2016, Souleymane Bangoura a fait un concert à Bamako le samedi 1er juillet 2017.

Bien avant ce concert, l’artiste Guinéen a animé une conférence de presse le vendredi 30 juin 2017 à l’Institut Français de Bamako où il était accompagné par son manager, Diallo Mouctar Terri, ses musiciens et l’artiste malien, Alou Sam. Au cours de cette conférence de presse, il a donné un avant goût du concert et s’est dit heureux d’être au Mali.

De son vrai nom Souleymane Bangoura, Soul Bangs est né en 1992 à Conakry. Il commence sa carrière artistique en 2001 et représente aujourd'hui l'une des valeurs sûres de la musique urbaine en Guinée. Après un travail de longue haleine, il connaît une ascension fulgurante. Son style séduit la Guinée et en 2011, il sort son premier album intitulé DIMEDI. Un opus dans lequel il explique sa tendre et douloureuse enfance. Avec cet album, il remporte au cours de la même année, les prix de meilleur Album et meilleure "Voix Soul" à la K7 D'OR ainsi que celui du meilleur artiste RnB à la première édition des Guinée Music Awards.

En 2012, Soul Bang's sort son 2ème projet "Evolution Vol 1" composé de 15 titres. Première mixtape en Guinée, cet opus apporte une nouvelle touche à la musique guinéenne grâce aux armes vocales de l'artiste. Pour exprimer son talent au reste du monde entier, Soul Bang's a participé au concours de chant "IMPULSEIT" organisé à Paris par l'association Perspective qui vise à promouvoir les talents de la musique afro caribéenne. Parmi 70 artistes inscrits au départ, Soul Bang's s'est imposé le 31 mai 2015 au Réservoir de Paris avec son style RNB métissé à la musique traditionnelle guinéenne.

En 2016, Soul Bang's remporte le prix du Meilleur Artiste Francophone aux African Entertainment USA et devient également le 35ème Lauréat du Prix découvertes RFI ! Son dernier album intitulé « Cosmopolite » sorti en février 2017 est le fruit d'expériences et de la maturité de l'artiste acquise ces 4 dernières années. De Conakry à New York via Paris et d'autres grandes capitales africaines à travers des collaborations de taille, Soul Bang's a fait vibré les salles de spectacles. Lors de la conférence de presse tenue à l’Institut Français de Bamako, l’artiste Guinéen s’est dit heureux d’être au Mali.

« Je suis vraiment content d’être au Mali. Le Mali est un pays frère. Quand j’ai appris que le Mali figurait dans la tournée, ça été vraiment important pour moi. Je connais beaucoup d’artistes maliens comme Alou Sam, Iba One, Mohamed Diaby etc. », a-t-il dit. Parlant de son prix, l’artiste Guinée a fait savoir que ça été un honneur pour lui d’avoir le prix découvertes RFI 2016. A l’en croire, c’est une consécration, le fruit d’un travail abattu.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 Anemonalove 10-07-2017 00:38
Hi guys! Who wants to chat with me? I have profile at HotBabesCams.co m,
we can chat, you can watch me live for free, my nickname is Anemonalove
, here is my pic:

https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018