Dimanche 22 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Ouverture d’un bar à Samé : Bras de fer entre le propriétaire et les populations du voisinage

Les faits remontent à quelques jours. Les populations du quartier Koulouniko, sis à Samé Ouest ont été surprises de l’ouverture d’un bar à côté des familles. Le propriétaire de ce lieu est Amadou Coulibaly, un habitant du quartier. Interpellé par les voisins à fermer son bar, il oppose une fin de non-recevoir en brandissant une autorisation provisoire d’ouverture venant de l’ex maire de la commune III, Abdoul Kader Sidibé.

Ce qui n’a pas empêché les populations à porter plainte contre lui devant la police. Les riverains mettent en avant l’impact négatif du bar sur l’éducation des enfants avec son corollaire malaise sur l’environnement immédiat.

Le propriétaire convaincu à pouvoir corrompre les autorités devant lesquelles il comparait, affirme que « personne n’a le pouvoir de fermer son bar, sauf le chef de quartier de Koulouniko, et ce dernier interpellé a demandé de fermer les trois bars dans la zone, malgré les propriétaires restent sur leur position.

Mais en attendant la prochaine comparution des parties devant le juge après le constat de la police du deuxième arrondissement, l’affaire a été transmise au tribunal qui fixera le sort du bar. En tout cas, si le bar primera tout ce que les voisins craignent de ces conséquences majeures sur l’éducation des enfants. Cette cohabitation du bar contigüe aux différentes familles n’est pas sans impact négatif dans les prochains jours.

Salif Landouré

Source: Le Forum

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018