Jeudi 21 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Tribune libre : Les mariages se font dimanche et se défont lundi

Comment peut – on en arriver là et quel sort pour les enfants issus de ce phénomène? Le doyen Samba Sidibé donne son point de vue ici.

Lisez.

Les raisons sont multiples mais, je cite ici l’infidélité des hommes. Certains hommes après avoir eu un ou deux enfants avec une femme, commencent à lui chercher chicane par ce qu’ils ont connu une autre femme dehors et qu’ils veulent épouser. Ne voulant pas de polygamie il faut se débarrasser de la mère de ses enfants pour faire rentrer celle qui est dehors. Alors cette femme vivra le calvaire pour l’obliger  à quitter le foyer (violence de toutes sortes).

Ainsi on voit chez certains hommes, pléthore d’enfants de mères différentes. Ces enfants souffrent le martyr car celle qui est là les rudoient et leur fait voir de toutes les couleurs.

La justice a une part de responsabilité dans cette situation. En cas de divorce, les enfants, sont mis sous la tutelle des pères. La mère quitte la famille, Dieu seul sait ce qu’elle devient.

Ce n’est pas comme ça chez les arabes où, en cas de divorce, les enfants sont remis à la mère. Ce qui est sûr est que l’enfant est réellement accouché par la femme. Si l’enfant porte le nom de l’homme c’est tout simplement par les liens du mariage.

Si la justice accordait la garde des enfants aux mères, il y aurait moins de divorce. Les mariés ayant opté pour la polygamie, l’homme peut marier quatre femmes et chacune restera à côté de ses enfants. Que le ciel m’entende.

Samba Sidibé à Kati

Source: Delta News

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre (rediffusion)

21 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Angélique Kidjo lance le débat

21 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018