Samedi 27 Mai 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali-Sénégal : une journée de prières communes à Bamako pour le retour de la paix

Cheikh Tidiane Alioune Cissé, grand Imam de la Zawiya de Kaolack, petit-fils de Cheikh Al Islam Al Hadj Ibrahim Niass du Sénégal, a séjourné sur le sol malien courant semaine dernière.  Venu sur invitation  du Le guide religieux, Cheick Harouna Sankaré, non moins maire de la Commune de Ouenkoro (Région de Mopti), les deux leaders religieux ont  ensemble  prié pour le retour de la paix au Mali.

Cette séance de prière et de bénédictions a lieu à travers une cérémonie qui  a rassemblés de nombreux fidèles musulmans ce dimanche 9 Avril au palais des sports

Outre les fidèles musulmans venus de plusieurs horizons, cette cérémonie de prière a aussi enregistré la présence de beaucoup d’autres personnalités religieuses du Mali dont Cheick Chérif Ousmane Madani Haïdara, représenté par son fils, l’imam de la Grande mosquée de Bamako, Koké Kallé, le prêcheur  Chaoula Baya Haïdara, le député Abdoul Djalil Haïdara. Mais aussi plusieurs personnalités politiques étaient au rendez-vous dont : l’ancien président de la République, Gal. Moussa Traoré, l’ancien ministre de la Population et de l’Aménagement du Territoire, Sambel Bana Diallo, l’ambassadeur du Sénégal au Mali Assane Ndoye, le maire de la Commune VI entre autres.

 ‘‘Il n’est point besoin de dire, qu’en ce moment où le Mali mon pays, semble être fragilisé   pour ne pas dire divisé,  à l’heure où, certains frères de même sang et de même lait s’entre déchirent, des supposés sudistes et nordistes s’affrontent, quelques musulmans modérés et musulmans intégristes se regardent en ‘’chiens de faïence’’ certaines ethnies se haïssent et se déciment », a déclaré sous cette tribune  le guide  Cheick Harouna Sankaré. Il est le  président du Mouvement pour l’Union des Maliens (MUM).

De la part des militants de  ce regroupement, Cheick Harouna Sankaré a reçu  une attestation de reconnaissance pour tout le combat par lui effectué pour la paix et la  cohésion  sociale au Mali. Au récipiendaire d’ajouter :  ‘‘ Depuis que ce mauvais vent a soufflé sur notre pays, de nombreuses prières et bénédictions ont été faites çà et là,  à celles-ci, il nous a paru opportun d’associer celles des érudits d’autres contrées, des Maitres, des Frères et Amis saints de corps et d’esprit pour implorer l’Unique, l’Omniscient, l’Omniprésent et l’Omnipotent, Dieu Créateur afin qu’il puisse nous écouter et nous accorder sa grâce, sa protection et ses immenses faveurs.’’

 Pour le retour de la paix au Mali, des bénédictins ont été aussi faites par l’imam Cheikh Tidiane Alioune Cissé qui a également salué l’engagement de Cheick Harouna Sankaré pour la cause de sa patrie qu’est le Mali

Source: La Sirène

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

100e jour de l’enlèvement de la religieuse Colombienne à Karangasso (Région de Sikasso)

Blog

Lettre ouverte à Emmanuel Macron, par Professeur Adame Ba Konaré

Le dimanche 7 mai, à 20 h précises, le visage du nouveau président  français apparaît  sur les écrans de télévision et ce visage est celui d’un homme jeune de moins de quarante ans, le plus jeune président de l’histoire de la France, depuis Napoléon.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

 Réfugiés économique... ou de guerre

26 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

26 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2017