Lundi 25 Septembre 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Culture Générale: Petite leçon de développement personnel

Qu’est-ce qui fait les meneurs ?

Comment expliquer qu’il y ait tant de personnes qui mènent une vie heureuse malgré d’innombrables difficultés, pendant que d’autres, qui semblent tout avoir, ne connaissent que le désespoir, la colère et l’abattement ?

Ce n’est pas ce qui nous arrive qui distingue nos réussites de nos échecs. C’est la facon dont nous le percevons et dont nous réagissons à ce qui arrive qui change tout. Le détail qui change tout, c’est la façon dont les gens choisissent de réagir par rapport à ce qu’ils voient, entendent et ressentent. Le cas de deux enfants emportés par les vagues est éloquent. Après avoir fait surface, l’un pleura et réclama sa mère tandis que l’autre se tourna vers les vagues et éclata de rire. Toute émotion est importante dans son contexte.

La vie est un équilibre. Vous avez le choix de vos sensations et de votre action dans toutes les situations. Il n’existe pas de limite dans le choix de nos perceptions sauf celles que nous nous imposons.

« Les choses ne changent pas, c’est nous qui changeons ».

Henri THOREAU

I.TAMBADOU

Source : Le Républicain

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup d'gueule

Rokia Traoré à propos de l’insalubrité à Bamako : « Que chacun nettoie devant sa maison ! »

« Je vis à Bamako, mes enfants vont à l'école à Bamako. La différence entre vous et moi c'est que j'ai de l'ambition pour Bamako, Je m'aime en tant qu'africaine et malienne. Je ne vois pas pourquoi la propreté devrait être exclusivement blanche ou européenne. Nous étions propres avant de rencontrer les blancs je crois.

Lire la suite

Blog

 Complicité Algero-Française !

Peut-on avoir une réunion de haut niveau à Alger réunissant autour du Ministre Algérien des Affaires Etrangères les plus hauts fonctionnaires et militaires français pour évoquer la situation au nord du Mali sans les gouvernants Maliens ? Il y a certes une complicité algero-française sur le dos du Mali, mais pas pour le même but. Les gouvernants maliens, comme toujours, semblent être incompétents et inadaptés à la situation qui prévaut actuellement. Le fait que l’ordre du jour ait été consacré au processus de paix sans la participation du Mali laisse la place à la suspicion.

Lire la suite

Youssouf Maïga, PDG de l’OPAM

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Cour de Récré à l'ONU

20 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] «La RCA a besoin de la Communauté internationale»

21 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2017