Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Promotion Culturelle au Mali : Mme N’DiayeRamatoulaye DIALLO cette dame qui force l’Admiration dans son travail.

A la formation du Gouvernement MARA et à l’annonce de sa nomination, comme Ministre de la culture, les observateurs de la scène politique-l’on traité de « Toubabou ».

Mais avec ses principes immuables, sa rigueur, son attachement au respect et son sens de la discipline elle a fini par être une référence pour toute une génération .Au fil du temps elle a su imposer sa méthode et par son talent d’organisateur elle a donné à la culture malienne une nouvelle dynamique. Car elle a vite compris que la richesse d’un pays c’est d’abord sa culture qui rapporte plus que l’or. Elle fait le distinguo entre culture et comportement. La culture c’est l’âme de la société c’est pourquoi Madame la Ministre est sur tous les fronts de la culture sachant bien que la culture peut être malmenée par des influences extérieures par le truchement du commerce, des découvertes scientifiques, les facteurs d’origines écologiques, géographiques ou même à travers le choc des civilisations

Aussi bien à Kangaba au Festival International des Arts et de la Culture de Kurukanfuga (FIACK),qu’a Bancoumana au Festival Interculturel, à Siby au Festival International des Cauris, à Sikasso au Festival Triangle du Balafon, à Bamako et au Pays Dogons lors des journées culturelles de cette ethnie, le Festival sur le Niger, le Festival de Médine à Kayes et bientôt le Festival des Masques et Marionnettes à Markala, cette brave dame avec engagement , abnégation et passion a  donné  un nouveau souffle  à la  culture  malienne  tant à l’intérieur qu’ à l’extérieur . Rendons à elle, la gloire qu’elle mérite pour son engagement en faveur de la culture malienne.

Tout récemment au Fespaco de  Ouagadougou,le directeur sortant du centre National de la Cinématographie Malienne a remercié la Ministre pour les efforts qu’elle a fourni en faveur du cinéma malien, surtout le fait d’avoir adopté récemment une loi sur le fonds d’aide au Cinéma malien.

 Les professionnels du domaine  veulent bénéficier de ces avantages pour innover.

Elle envisage dans son programme de construire deux nouvelles salles de cinéma à Bamako,  pour faire plaisir aux nostalgiques des salles de cinéma.

Enfin depuis son arrivée à la tête du département aucun scandale à son actif.     Qui dit mieux ?

Siramakan KEITA

Source: Le Carrefour

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018