Journée du centre franco arabe Kandioura Fofana de Samaya : Sortie de la 7ème promotion de la mémorisation du Saint coran

Publié le 08 juin
Source : Le Républicain

La 7ème promotion de la mémoration du Saint coran du centre franco-arabe Kandioura Fofana, composé de 13 personnes, après des durs labeurs pendant des années, est sortie le 4 juin 2016. Ils ont été célébrés sur le site du centre sis à Samaya par leurs enseignants, parents, camarades, autorités administratives, législatives, éducatives, religieuses.

Lecture de coran, prières, sketchs, remise d’attestations, de livres du Saint coran aux sortants, des exhibitions en arts martiaux, remise d’attestations à la première promotion des apprenants de l’outil informatique, ont été les temps forts de l’évènement.

Depuis la création du centre le 14 octobre 2008, explique le Directeur général du centre, Ahmadou Doucouré, nous avons fait de la sortie de nos élèves de la section mémorisation du saint coran une tradition. Depuis l’ouverture de cette section en 2008 à aujourd’hui, ajoute-t-il, 74 personnes sont sortis. «Contrairement aux élèves de la section franco, arabe, ceux de la section mémorisation du saint coran sont internés ici durant leur apprentissage durant trois ou quatre ans pour certains, cinq ou six pour d’autres, le maximum. Nous recrutons entre 9 à 12 ans avec comme frais d’inscription 10000 Fcfa et d’internat 30000 FCFA par mois.

C’est pour quoi vous constatez qu’ils sont tous jeunes, 13 à 18 ans. A ce jour, on est à 274 internés», souligne le DG. Avant de préciser que la section mémorisation du Saint Coran est une filiale de celle de Touba (fondée en 1956). A ce jour, nous comptons cinq  écoles coraniques dont 3 trois avec internats (Samaya, Touba et Banco). Par ailleurs, le DG n’a pas passé sous silence les difficultés auxquelles l’école est confrontée. Il s’agit singulièrement du nom paiement de frais scolaires de beaucoup d’élèves du centre. Par rapport à la section franco-arabe du centre, ajoute le directeur des études du centre, Moustapha Sidibé, elle est divisé en en deux (le 1er et second cycle). Le frais mensuels d’un élève au niveau de cette section est de 1000 FCFA pour le 1er cycle et 1250 pour le second cycle. Le centre compte au total 515 élèves.

«Cinq femmes sont recrutées pour faire manger les internés et cinq gardiens pour la surveillance», a dit le directeur des études. Le porte-parole des élèves Abdoulaye Konté a  remercié le promoteur de l’école Kandioura Fofana et les enseignants pour la qualité  de leur formation fournie. Des attestions, corans ont été remis aux élèves qui se sont distingués. Pour joindre l’utile à l’agréable, des exhibitions ont été faites en arts martiaux par les élèves pratiquant ce sport au centre. D’autres disciplines comme le football, le basketball, sont pratiqués au sein du centre. De plus, le centre a mis l’activité à profit, pour remettre les attestations de la première promotion des apprenants en outil informatique. Selon le directeur des études du centre franco-arabe Kandioura Fofana de Samaya, le centre a été réalisé à plus d’un milliard de FCFA.

Hadama B. Fofana

Source : Le Républicain du 08/06/2016

 

Commentez avec facebook