Vendredi 19 Avril 2019
Bannière CPA

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

La Bataille du Souvenir d’Alpha Oumar Konaré : Un livre hommage aux militants de la démocratie au Mali et de l’unité africaine

La maison d’édition ‘’Cauris livres’’, a procédé au lancement de « La bataille du souvenir », un livre qui rassemble les discours prononcé par Alpha Oumar Konaré, brillant professeur d’histoire, ancien président de la République du Mali de 1992 à 2002, ancien président de la Commission de l’Union africaine, et fondateur du Mouvement pour les Etats-Unis d’Afrique. Cette cérémonie s’est déroulée le Dimanche 15 mai 2016, à la pyramide du souvenir, en présence de plusieurs acteurs de la lutte démocratique et compagnons de l’auteur dont Pr. Aly Nouhoum Diallo, Tiébilé Dramé, Adama Samassekou , Pr. Issa N’Diaye, Bakary Kamian, la famillie Ibrahima Ly etc, ainsi que des passionnés du livre.

Disponible dans les librairies au prix de 400 FCFA, ce livre hommage de 62 pages est un recueil de discours que l’auteur, le premier Président de la troisième République, Alpha Oumar Konaré, a prononcé avant et pendant l’exercice du pouvoir. `

Le livre rend hommage aux militants de la démocratie au Mali, de l’unité africaines et aux lieux hautement symboliques de la lutte de l’indépendance et de la démocratie qui sont entre autres le père Etienne Balenghien, Ibrahima Ly, Abdoulaye Barry, Me Demba Diallo, Abdoulaye Charles Danioko, le président Modibo Kéita, Léopold Sédar Senghor du Sénégal, Monseigneur Luc Sangaré. Pour les lieux représentant le symbole des luttes démocratiques et d’indépendances, il s’agit du monument du 26 mars, le monument de l’indépendance et le monument des soldats martyrs de Thiaroye à Dakar.

Selon Hamidou Konaté Président de l’Association des éditeurs au Mali, le livre « La bataille du souvenir » est le premier d’une série de discours que l’auteur va publier, par devoir de mémoire. Ainsi, il fera savoir que la Bataille du souvenir se singularise comme un hommage rendu par l’auteur à ceux qui ont voué leur vie à bâtir un monde meilleur au Mali, en Afrique.

Car historien et chef d’Etat, il connait l’importance de la valeur du souvenir dans la société. « C’est une bataille que doit mener chaque génération pour tirer les enseignements des échecs et réussites des générations d’avant, afin de mieux bâtir l’avenir », a-t-il déclaré plus loin. A travers « La Bataille du souvenir », l’auteur rend hommage à quelques-uns, célèbres ou moins connus qui ont contribué à rendre leur fierté aux Africains en général et aux Maliens en particulier. Puisse leur exemple inspirer les héros de demain. Après avoir remercié l’auteur pour les avoir laissés travailler dans ses archives, d’y avoir fouiné pour réunir dans ce livre des témoignages, des oraisons, des discours et des hommages, la directrice de Cauris Livres, Mme Dramé Kadiatou Konaré dira que le but de ce livre « la bataille du souvenir » est de rendre hommage aux figures, de les faire connaitre d’avantage. A ses dires, les textes de ce livre sont classés par ordre chronologique.

En fin, notons que ces discours sont repartis en neuf volumes thématiques et chaque coffret contient deux titres: à savoir ‘’Ensemble debout’’ est un appel à la vigilance démocratique ; Fidèle à notre destin : se concentre sur la construction de l’Afrique ; ‘’Nous ferons le Mali’’ : récapitule les nombreux chantiers du Mali ; et le dernier coffret, ‘’Notre combat sera Unité’’ invite à la paix universelle. Ousmane Baba Dramé

Source: Le Républicain du 18/05/2016

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

UNESCO : Les journalistes de Reuters, Wa Lone et Kyaw Soe Oo, lauréats du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano 2019

Les journalistes du Myanmar Kyaw Soe Oo et Wa Lone sont les lauréats conjoints 2019 du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano, après recommandation par un jury international de professionnels des médias.

Lire la suite

Blog

Je suis dogon mais pas un génocidaire*

Ici c’est chez moi

Mes ancêtres sont venus de loin.

Du lointain Mandé, ils sont venus jusqu’ici.

Ils ne recherchaient pas de terres.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Un pays voisin du Ya Foy

18 Avril 


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Blaise Compaoré appelle à la réconciliation

18 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2019