Dimanche 19 Janvier 2020

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CONFERENCE DE PRESSE MINUSMA 27-01-2015, Bamako

Message d’introduction par M. David Gressly,

Représentant spécial Adjoint de la MINUSMA aux affaires humanitaires et Officier en charge.

"Je tenais tout d’abord à vous remercier pour votre participation à cette conférence de presse qui se tient dans des conditions douloureuses pour le peuple malien ainsi que la MINUSMA.

En effet, ce matin à Gao, ce qui devait être une manifestation pacifique a malheureusement dégénéré, et des victimes sont à déplorer. Des morts sont à déplorer. Des blessés sont à déplorer.

Nous avons demandé à la Croix rouge d’établir un bilan précis, mais ce que nous pouvons affirmer pour l’heure, c’est que :

  • La manifestation devait se tenir Place de l’Indépendance à Gao.
  • Alors que nous recevions à leur demande les délégués de la manifestation dans nos bureaux de la MINUSMA, une foule s’est dirigée vers notre camp où elle s’est amassée aux environs de 10h et a commencé à jeter pierres et cocktails Molotov avant de tenter de pénétrer dans notre camp. Face à la tournure violente des évènements, la Police des Nations Unies a alors utilisé du gaz lacrymogène et effectué des tirs d’avertissement dans le but de disperser les manifestants hostiles et les empêcher d’entrer dans le camp de la MINUSMA.
  • Nous sommes attristés par cette escalade de violence qui n’avait pas lieu d’être. La MINUSMA s’engage tous les jours au côté du peuple malien dans le but de ramener paix et stabilité dans le pays.
  • Comme vous le savez des affrontements étaient en cours depuis plusieurs semaines à Tabenkort et ses environs. Des populations civiles étaient en danger. La MINUSMA est alors intervenue dans le but de sauver des vies alors que des combats s’y déroulaient.
  • Des négociations avec les parties concernées ont alors débuté. Un document de travail, qui je le souligne, est un document de travail et n’a rien d’un document officiel a alors été manipulé et a fuité dans les médias le weekend dernier. Je précise, un document de travail discuté avec la Plateforme et revu avec la CMA en vue d'arrêter les affrontements dans et autour de Tabankort. Ce document était censé être discuté avec les autorités avant de procéder à sa mise en œuvre.
  • Ce document a été utilisé à des fins de propagande politique, mais également de déstabilisation du processus de paix et nous le déplorons. Un tel procédé ne peut que créer de la confusion et détourner ce document de son objectif principal, à savoir : identifier une sortie de crise satisfaisante pour la situation à Tabankort. Nous espérions qu'un accord final permettrait de retrouver un climat serein nécessaire à la reprise prochaine des pourparlers à Alger. La MINUSMA poursuit toujours les meilleures voies pour diminuer la tension à Tabankort et ailleurs.

Nous sommes ici avec vous pour la paix. C’est ce qui nous anime. Tous les jours.

La MINUSMA, par l’intermédiaire du Représentant spécial Adjoint M.Akodjènou ici présent s’est longuement entretenue hier avec les représentants des manifestants leur assurant que leurs doléances seraient prises en compte.

Ce matin, la manifestation n’avait donc aucune raison de dégénérer, la violence doit cesser. Nous appelons le peuple malien à sa plus grande sagesse, rien ne se résout par la violence.

J’ai tenu à vous rencontrer aujourd’hui pour apporter les éclaircissements nécessaires à une bonne compréhension de la situation et vous signifier que la MINUSMA reste aux côtés du peuple malien.

Nous regrettons les victimes d’aujourd’hui et présentons aux familles et au peuple malien nos condoléances les plus attristées, tout en souhaitant un bon et rapide rétablissement aux blessés. Je peux vous assurer qu’il y aura une enquête sérieuse sur ce qu’il s’est passé aujourd’hui, une enquête sérieuse.

Je vous remercie".

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Charles Sanchez, coordinateur de la plateforme PPLAAF, à propos de CFI Medias qui, à travers une lettre adressée fin décembre 2019 au ministre béninois de la justice, a livré le journaliste Ignace Sossou à ses bourreaux. 

Lire la suite

Blog

Professeur Ahmadou Aly Mbaye, à propos de la fin du F CFA : « l’ECO a le mérite d’éjecter la France du système »

La date du 21 décembre 2019 sera historique pour les pays de la Zone CFA, qui vient de connaitre le second important changement dans son arrangement institutionnel, en 75 ans d’existence, après la non-moins historique dévaluation de 1994.

Lire la suite

Fin de la formation des jeunes communicateurs traditionnels

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Pas d'opinion publique au Gondwana

16 Janvier


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

17 Janvier

© Dépêches du Mali 2012 - 2020