Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU 12 AVRIL 2018

Le Conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, le jeudi, 12 avril 2018 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Ibrahim Boubacar Keïta, président de la République.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour le Conseil a adopté  des projets de texte ; et entendu une communication.

AU CHAPITRE DES MESURES LÉGISLATIVES ET RÈGLEMENTAIRES

AU TITRE DU MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES

Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Conseil des ministres a adopté :

1. Un projet de décret portant approbation du marché relatif aux travaux d’aménagement en 2X2 voies de la voie reliant le 3ème pont de Bamako à la RN6, y compris la construction d’un échangeur au croisement de la RN6 et la réhabilitation de la section Tour-d’Afrique-Yirimadio de la RN6 ;

2. Un projet de décret portant approbation du marché relatif au contrôle et à la surveillance des travaux d’aménagement en 2X2 voies de la voie reliant le 3ème pont de Bamako à la RN6, y compris la construction d’un échangeur au croisement de la RN6 et la réhabilitation de la section Tour d’Afrique-Yirimadio de la RN6.

Le marché relatif aux travaux d’aménagement en 2X2 voies de la voie reliant le 3ème pont de Bamako à la RN6, la construction d’un échangeur au croisement de la RN6 et la réhabilitation de la section Tour-d’Afrique-Yirimadio de la RN6 est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et l’entreprise RAZEL pour un montant toutes taxes comprises de 32 milliards 291 millions 154 mille 902 virgule 36 francs CFA et un délai d’exécution de 18 mois.

Le marché relatif au contrôle et à la surveillance de ces travaux est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et le bureau CIRA pour un montant toutes taxes comprises de 1 milliard 540 millions 3 mille 250 francs CFA et un délai d’exécution de 20 mois.

La réalisation de ces travaux permettra notamment de densifier le réseau routier et de supprimer les points de congestion.

Elle contribuera à l’amélioration de la sécurité routière et du cadre de vie des populations.

3. Un projet de décret portant approbation du marché relatif au contrôle et à la surveillance des travaux de construction et de bitumage de la route Kayes-Sadiola-Kéniéba : Lot n°1 : tronçon Kayes-Sadiola (90 Km).

Le marché relatif au contrôle et à la surveillance des travaux de construction et de bitumage de la route Kayes-Sadiola est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et le bureau CIRA pour un montant toutes taxes comprises de 1 milliard 714 millions 396 mille 40 francs CFA et un délai d’exécution de 26 mois.

La réalisation de cette route facilitera, d’une part, l’évacuation des productions agricoles vers les centres de consommation, et d’autre part, la commercialisation du bétail grâce à l’amélioration des conditions de transport.

Elle contribuera également à l’amélioration des conditions d’accès des populations aux centres socio-sanitaires, aux écoles et aux postes administratifs.

4. Un projet de décret portant exonération de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) du prix de cession de la parcelle de terrain, objet du Titre foncier n°14348 du Cercle de Kayes.

Le Mali compte actuellement trois (03) agences de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest dont l’Agence principale de Bamako et les agences auxiliaires de Mopti et de Sikasso.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’extension de son réseau, la BCEAO a décidé de doter trois (03) pays, dont le Mali, d’une agence auxiliaire supplémentaire.

La construction de l’Agence auxiliaire de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest à Kayes s’inscrit dans ce cadre.

Elle donnera plus de célérité et de sécurité aux opérations interbancaires dans la zone et contribuera ainsi à promouvoir les activités économiques par une disponibilité plus accrue et rapide du crédit.

 

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

Le président de la République a informé le Conseil des Ministres de la nomination de Monsieur Samba Alhamdou Baby, administrateur civil, en qualité de Vérificateur général.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018