Lundi 23 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 31 JANVIER 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi, 31 janvier 2018 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a adopté :

– des projets de texte ;

– procédé à des nominations ;

– et entendu une communication.

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

Sur le rapport du ministre de l’Economie et des Finances, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant approbation du marché relatif à la réalisation des travaux de réhabilitation de 1 140 hectares dépendant des partiteurs M3, M4 et M5 dans le casier de Molodo, zone Office du Niger.

Le présent marché est conclu entre le Gouvernement de la République du Mali et l’Entreprise CGC-Mali-SA pour un montant de 2 milliards 730 millions 691 mille 898 francs CFA hors taxes et un délai d’exécution de seize (16) mois hors saison des pluies.

Le financement est assuré par les Affaires Mondiales Canada dans le cadre de la coopération bilatérale.

La réalisation des travaux permettra d’augmenter la production et la productivité agricoles et de contribuer à la sécurité alimentaire.

AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES ET DE L’EQUIPEMENT

Sur le rapport du ministre des Infrastructures et de l’Equipement, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret fixant le cadre organique de la Direction des Ressources humaines du Secteur des Infrastructures.

La Direction des Ressources humaines du Secteur des Infrastructures a pour mission d’élaborer les éléments de la politique nationale dans le domaine de la gestion et du développement des ressources humaines pour les ministères chargés :

– des Infrastructures et de l’Equipement ;

– des Transports et du Désenclavement ;

– de l’Habitat et de l’Urbanisme ;

– de l’Economie numérique et de la Communication.

L’adoption du présent projet de décret vise à  doter, pour les cinq prochaines années, la Direction des Ressources humaines du Secteur des Infrastructures en personnel nécessaire pour l’exécution de ses missions.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENERGIE ET DE L’EAU

Sur le rapport du ministre de l’Energie et de l’Eau, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret fixant l’indemnité mensuelle de fonction du Président du Conseil d’Administration de l’Agence des Energies renouvelables du Mali.

L’Agence des Energies renouvelables du Mali est un établissement public à caractère scientifique et technologique créé par l’Ordonnance n°2014-012/P-RM du 1er octobre 2014 pour promouvoir l’utilisation à grande échelle des énergies renouvelables.

Le projet de décret adopté accorde au Président du Conseil d’Administration de cette Agence une indemnité mensuelle de fonction qui sera prise en charge par le Budget national.

AU TITRE DU MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Sur le rapport du ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret fixant le montant de certaines primes et indemnités allouées aux chauffeurs et gardes chargés de la sécurité des ministres et assimilés.

Au regard des sujétions particulières auxquelles est soumise cette catégorie de personnel, le projet de décret adopté accorde une prime de fonction spéciale et une indemnité pour heure supplémentaire aux chauffeurs et gardes chargés de la sécurité des ministres et assimilés.

Son adoption participe de l’amélioration des conditions de vie et de travail du personnel concerné.

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES RELIGIEUSES ET DU CULTE

Sur le rapport du ministre des Affaires religieuses et du Culte, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant approbation de la politique nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme.

La politique nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme et son plan d’actions 2018-2020, ont été examinés par le Conseil des Ministres en sa séance du 13 décembre 2017.

Le projet de décret adopté consacre l’adoption formelle et ouvre la voie à la mise en œuvre de la politique nationale de prévention et de lutte contre l’extrémisme.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DU PETROLE

– Directeur de la Cellule de Planification et de Statistique du Secteur Mines et Energie :

Monsieur Mamadou SIDIBE, Inspecteur des Services Economiques.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES

– Chargé de mission :

Monsieur Sékou Amadou N’DOURE, Economiste.

– Inspecteur en Chef à l’Inspection des Domaines et des Affaires Foncières :

Monsieur Famory KEITA, Magistrat.

– Inspecteur en Chef adjoint à l’Inspection des Finances :

Monsieur Issa KEITA, Inspecteur des Finances.

– Inspecteur à l’Inspection des Finances :

Monsieur Souleymane TRAORE, Inspecteur des Finances.

– Directeur des Finances et du Matériel du Ministère du Développement Local :

Madame KEITA Hawa KEITA, Inspecteur des Finances.

– Directeur des Finances et du Matériel du Ministère des Transports et du Désenclavement :

Monsieur Sanoussi KOROBARA, Inspecteur des Finances.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

– Secrétaire Général :

Monsieur Babahamane A. MAIGA, Administrateur civil.

– Chef de Cabinet :

Monsieur Housseyni TOURE, Politologue.

– Chargés de mission :

Madame CAMARA Fata Gorko Mondo MAIGA, Journaliste-réalisateur ;

Monsieur Haminy Belco MAIGA, Gestionnaire.

– Directeur Général de l’Administration du Territoire :

Monsieur Souleymane Amadou SANGARE,  Administrateur civil.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE ET DE LA PROTECTION CIVILE             

– Conseiller technique :

Magistrat Lieutenant-colonel, Mamadou Daba COULIBALY.

– Directeur des Ressources Humaines :

Commissaire de Police, Contrôleur Général Amady SOUMOUNTERA.

– Inspecteurs des Services de Sécurité et de Protection civile :

Commissaire de Police, Contrôleur Général Amadou TRAORE ;

Commandant Seydou COULIBALY ;

Commissaire de Police, Contrôleur Général Modibo DIARRA.

AU TITRE DU MINISTERE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES     

– Conseiller technique :

Monsieur Abdoulaye MAHAMANE, Administrateur civil.

AU TITRE DU MINISTERE DES DROITS DE L’HOMME

– Chef de Cabinet :

Monsieur Souleymane BOCOUM, Juriste.

– Conseiller technique :

Madame SOUMARE Fatoumata KEITA, Journaliste.

– Chargés de mission :

Monsieur Issa Karounga KEITA, Juriste ;

Monsieur Saloum D. TRAORE, Professeur d’Enseignement Secondaire.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE

– Chargés de mission :

Monsieur Abdoulaye BAGAYOKO, Professeur d’Enseignement Secondaire ;

Monsieur Lamine DIALLO, Journaliste ;

Monsieur Moussa KANTA, Anthropologue.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE

– Conseiller technique :

Monsieur Yacouba KONE, Attaché de Recherche.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

– Secrétaire Général :

Monsieur Sominé DOLO, Enseignant Chercheur.

– Conseiller technique :

– Monsieur Abdoulaye COULIBALY, Magistrat.

AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES RELIGIEUSES ET DU CULTE

– Directeur National des Affaires Religieuses et du Culte :

Monsieur Sékou Amadou DENON, Administrateur civil.

AU TITRE DU MINISTERE DES TRANSPORTS ET DU DESENCLAVEMENT

– Chargé de mission :

Monsieur LOUGAYE ALMOULOUD, Journaliste-Reporter.

AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS

– Chef de Cabinet :

Monsieur Boniface DIALLO, Gestionnaire.

– Chargés de mission :

Monsieur Demba COULIBALY, Journaliste ;

Monsieur Salif KEITA, Gestionnaire.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBANISME

– Chef de Cabinet :

Monsieur Allaye TESSOUGUE, Juriste.

– Chargés de mission :

Monsieur Aliou Ahamadou SANGHO, Ingénieur en Communication ;

Monsieur Lazare TEMBELY,  Professeur d’Enseignement secondaire ;

Monsieur Daouda SANGARE, Professeur de l’Enseignement fondamental.

AU TITRE DU MINISTERE DE L’ELEVAGE ET DE LA PECHE

– Chef de Cabinet :

Monsieur Ibrahima DIANE, Vétérinaire et Ingénieur de l’Elevage.

– Chargés de mission :

Madame Malado Dado NOMOKO, Journaliste ;

Monsieur Cheick Hamallah SYLLA, Géographe Aménagiste.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS

Le Conseil  des Ministres s’est félicité de l’attribution au Mali du Prix de l’Agriculture de l’Union Africaine pour les investissements consentis par le Président de la République, Chef de l’Etat, en faveur du secteur agricole à hauteur de 15%du budget national.

Le Mali est le deuxième pays africain, après le Rwanda, à consacrer 15% de son budget au développement du secteur agricole.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La société civile

23 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Sénégal: la révision du code électoral fait polémique

23 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018