Samedi 21 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Communiqués

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DIRECTION GENERALE DE L’ECOLE SUPERIEURE DE JOURNALISME ET DES SCIENCES DE LA COMMUNICATION

Ecole supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication

Le Directeur général de l’Ecole supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication communique :

Il est ouvert un concours direct d’accès à l’Ecole supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication, niveau : Licence (BAC + 3), au titre de l’année académique 2017/2018.

Le nombre de places à pourvoir est de 25.

I. CONDITIONS D’ADMISSION

Peuvent faire acte de candidature, les candidats titulaires du Baccalauréat toutes séries ou d’un diplôme équivalent et âgés de 24 ans au plus au premier (1er) janvier 2017.

Les candidats étrangers peuvent, exceptionnellement, être admis après étude de dossier suivi d’un entretien. Les places réservées aux étrangers ne peuvent excéder 25% de l’effectif.

II. DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature doit comporter les pièces suivantes :

– une demande de candidature adressée auDirecteur général de l’Ecole supérieure de Journalisme et des Sciences de la Communication timbrée à 200 F CFA;

– une copie de l’acte de naissance ou du jugement supplétif en tenant lieu ;

– une copie certifiée conforme du Baccalauréat ou une copie certifiée conforme de la lettre d’équivalence du diplôme étranger en tenant lieu, accompagnée de l’original dudit diplôme;

– une fiche individuelle dûment remplie à retirer au secrétariat de la Direction de l’ESJSC ;

– deux photos d’identité ;

– un certificat de nationalité malienne ;

– un reçu attestant le versement des frais d’étude de dossiers fixés à dix mille (10 000) F CFA.

Les dossiers doivent parvenir à la Direction générale de ladite Ecole, les jours ouvrables, du 02 au 13 octobre 2017, de 9hà 16 heures. Aucun dossier ne sera accepté avant ou après les dates indiquées

Chaque candidat(e) déclaré(e) définitivement admis(e) devra fournir :

• un certificat médical constatant qu’il est apte à suivre la scolarité et les travaux de l’Ecole;

• un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois ;

• un engagement à respecter le règlement intérieur de l’ESJSC, (formulaire à retirer au Secrétariat de la DG/ESJSC) ;

•un Certificat d’authenticité du Diplôme fourni ;

•une quittance de l’Agence comptable de l’ESJSC attestant qu’il (elle) s’est acquitté(e) de ses frais d’inscription et de ses frais de scolarité annuels dont le montant sera déterminé par le Conseil d’administration).

III. EPREUVES

(5épreuves dont 4 écrites)

3.1 Epreuves écrites

-Dissertation sur des problèmes contemporains coefficient 3 ;

-Contraction de textes, coefficient 3 ;

-Questions d’actualité portant sur les six mois qui précèdent le concours, coefficient 2 ;

-Version anglaise, coefficient 1.

3.2 Epreuve orale pour les candidats ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à l’issue des épreuves écrites :

-Entretien avec le jury, coefficient 2.

A l’exception de l’épreuve d’anglais, toute note inférieure à 7/20 est éliminatoire au concours d’entrée.

Le lieu et la date du concours feront l’objet d’un communiqué radiodiffusé et d’un affichage dans l’enceinte de l’Ecole.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018