Jeudi 20 Juillet 2017
Journée porte ouverte Binthily

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

HAUT CONSEIL ISLAMIQUE DU MALI : DECLARATION DE LA COMMUNAUTE MUSULMANE DU MALI

Les chefs religieux de la communauté musulmane du Mali, après analyse profonde de la situation qui prévaut actuellement dans notre pays;

1-RAPPELANT l'extrait du verset 103 de la sourate 3 du Saint Coran n Et cramponnez-vous à la corde d'Allah et ne soyez pas divisés.... »

2-RAPPELANT également leur attachement aux valeurs fondamentales de l'Islam ;

3-REGRETTANT certaines dérives constatées dans le prêche dans certaines mosquées, sur les places publiques et dans les médias, y compris les réseaux sociaux ;

4-CONVAINCUS des vertus du dialogue et de la concertation comme moyens de résolution des conflits ;

5-TENANT COMPTE de l'interdépendance entre le dialogue, la stabilité, la paix, la cohésion sociale et le développement ;

6-SOUCIEUX de la préservation de l'unité nationale, de la paix et de la quiétude sociale ;

1-REITERENT leur appel à l'union, au calme, à la retenue, et à la cohésion sociale ;

2-DEMANDENT l'arrêt immédiat de la violence sous toutes ses formes et dans tous les espaces;

3-EXHORTENT les utilisateurs des réseaux sociaux au strict respect de nos us, coutumes, mœurs et autres valeurs sociétales ;

4-EXHORTENT également les prêcheurs à tenir des propos empreints de respect et de douceur et à privilégier les thèmes visant à renforcer le rapprochement des différentes sensibilités religieuses;

5-INVITENT la classe politique, les Organisations de la Société Civile, les groupes armés et les organes de presse à mettre l'intérêt général de la nation au dessus de toutes autres considérations ;

6-APPELLENT au sens élevé de responsabilité de chaque composante de la nation pour une sortie de crise honorable.

Qu'Allah le Tout-puissant préserve le Mali

Fait à Bamako, le 13 juillet 2017

Les Chefs Religieux Musulmans

Source: Le Républicain

 

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Diplômés pistonnés (Rediffusion)

20 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La santé des chefs d'Etat: un secret médical?

20 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017