Vendredi 23 Juin 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Réseau Malien Des Journalistes d’Investigation (RMJI)

Déclaration n°001-2017/BE/RMJI

Le Bureau Exécutif du Réseau Malien des Journalistes d’Investigation (RMJI) informe les plus hautes autorités, l’ensemble des confrères et l’opinion publique nationale et internationale des menaces verbales et physiques proférées contre les journalistes David Dembélé et Aboubacar Dicko depuis la publication de leur enquête «Swissleaks : Les mystérieux comptes offshores du nouveau cardinal du Mali »

Le Bureau Exécutif du RMJI exprime toute sa solidarité aux deux confrères et leur réaffirme son soutien indéfectible.  

Le Bureau Exécutif du RMJI condamne avec la dernière énergie de telles pratiques, venant manifestement de prédateurs de la liberté de la presse, et rappelle solennellement que le Mali a consacré en divers textes le droit à l’information et à la liberté d’expression des citoyens et celui à la protection des journalistes dans l’exercice de leur profession.

Le Bureau Exécutif alerte les plus hautes autorités et dénonce avec la plus grande fermeté les propos injurieux à l’égard des médias tenus par le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Ass Diallo, lors de sa visite, le 31 mai 2017, à l’Archevêché de Bamako, relayés par l’ORTM.

Face à des tels propos, le Bureau Exécutif du RMJI interpelle le Président de la République et le Premier ministre, chef du gouvernement, et prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale.

Le Bureau Exécutif du RMJI met en garde contre toute attaque ou agression contre l’intégrité physique de deux journalistes, qui n’ont fait qu’exploiter en bons professionnels des documents authentiques issus de célèbres Swissleaks.

Le Bureau Exécutif du RMJI se réserve le droit de porter plainte devant la justice.

 

Bamako, le 4 Juin 2017

Le Secrétaire Exécutif

Chiaka DOUMBIA

Commentez avec facebook

Commentaires   

0 #1 http://www.linux.ca 12-06-2017 22:02
LIKE WHAT DADDY, TELL US, TELL US.? Each boуs jumped սp and ɗown wɑnting to know how to make God happy.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Kiè Jean Marie Sanou à propos du projet de révision constitutionnelle : « Votons non contre le suicide! »

Cette révision est antidémocratique et elle ne servira qu’à renforcer le pouvoir du président en place. Comme on le sait, elle prévoit la création d'un Sénat, dont le 1/3 des membres sera nommé par le président de la République. Avoir la majorité au Sénat et avoir la majorité à l'Assemblée Nationale c'est avoir tout le pouvoir de faire ce qu'on veut quand on veut, sans avoir à rendre compte à qui que ce soit.

Un piège dangereux car désormais c'est le président de la République qui nommera le président de la cour constitutionnelle devant qui il prêtera serment (avant c'était devant la cour suprême). En Afrique surtout au Mali lorsque tu nommes quelqu'un il devient ton obligé du coup il ne peut plus rien te refuser.

Votez oui c'est trahir nos enfants !!!

Kiè Jean Marie Sanou

Blog

Hawa Dème, à propos du projet de révision constitutionnelle au Mali : « Réviser la Constitution est dangereux, nauséabond et suspect »

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le projet de révision de la constitution du Mali fait débat. Le texte a suscité l'indignation générale. A l'intérieur comme dans la diaspora, la résistance s'organise sur le terrain, mais aussi dans la plume

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Président-Fondateur ne prendra pas de vacances

22 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Thomas Sankara : le mystère demeure

22 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2017