Vendredi 28 Juillet 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Gouvernement Maiga : composition et liste des ministres

Le gouvernement Maiga est entré en fonction, suite à la nomination de M. Abdoulaye Idrissa Maiga comme nouveau Premier ministre le 8 avril 2017 après la démission de M. Modibo Keita, annoncée le 7 avril. A ce titre, il dirige et coordonne l'action gouvernementale.

Le Président de la République

Vu la Constitution ;

Vu le Décret n°2017-0315/P-RM du 08 avril 2017 portant nomination du Premier ministre ;

Sur proposition du Premier ministre,

DECRETE :Article 1er : Sont nommés membres du Gouvernement en qualité de :

1. Ministre de la Défense et des Anciens Combattants : Monsieur Tiéna COULIBALY

2. Ministre de l’Administration Territorial : Monsieur Tiéman Hubert COULIBALY

3. Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile : Général de Brigade Salif TRAORÉ

4. Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale : Monsieur Abdoulaye DIOP

5. Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : Maître Mamadou Ismaïla KONATÉ

6. Ministre de l’Economie et des Finances : Docteur Boubou CISSÉ

7. Ministre des Mines : Professeur Tiémoko SANGARÉ

8. Ministre des Transports : Maïtre Baber GANO

9. Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire : Monsieur Hamadou KONATÉ

10. Ministre de l’Éducation Nationale : Monsieur Mohamed AG ERLAF

11. Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : Professeur Assétou Founè SAMAKÉ MIGAN

12. Ministre des Droit de l’Homme et de la Réforme de l’État : Maître Kassoum TAPO

13. Ministre de la Décentralisation et de la Fiscalité Locale : Monsieur Alhassane AG HAMED MOUSSA

14. Ministre de la Réconciliation Nationale : Monsieur Mohamed EL MOCTAR

15. Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine : Docteur Abdramane SYLLA

16. Ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé : Monsieur Konimba SIDIBÉ

17. Ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires Foncières : Maître Mohamed Ali BATHILY

18. Ministre de l’Agriculture : Docteur Nango DEMBÉLÉ

19. Ministre de la l’Elevage et de la Pêche : Madame LY Taher DRAVÉ

20. Ministre de l’Economie Numérique et de la Communication : Monsieur Arouna Modibo TOURÉ

21. Ministre de l’Equipement et du Désenclavement : Mme TRAORÉ Seynabou DIOP

22. Ministre du Développement Industriel : Monsieur Mohamed Aly AG IBRAHIM

23. Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle : Monsieur Maouloud BEN KATTRA

24. Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique : Professeur Samba Ousmane SOW

25. Ministre du Travail et de la Fonction Publique, Chargé des Relations avec les Institutions : Madame DIARRA Raky TALLA

26. Ministre du Commerce, Porte-parole du Gouvernement : Monsieur Abdel Karim KONATÉ

27. Ministre de l’Energie et de l’Eau : Monsieur Malick ALHOUSSEINI

28. Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable : Madame KEITA Aïda M’BO

29. Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Population : Monsieur Adama Tiémoko DIARRA

30. Ministre de la Culture : Madame N’DIAYE Ramatoulaye DIALLO

31. Ministre de l’Artisanat et du Tourisme : Madame Nina WALET INTALOU

32. Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille : Madame TRAORÉ Oumou TOURÉ

33. Ministre des Sports : Monsieur Housseïni Amion GUINDO

34. Ministre des Affaires religieuses et du Culte : Monsieur Thierno Amadou Oumar Hass DIALLO

35. Ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne : Monsieur Amadou KOITA

Article 2 : Le présent décret sera enregistré et publié au Journal officiel.

Bamako, le 11 avril 2017

Le Président de la République

Ibrahim Boubacar KEÏTA

Le Premier Ministre :

Abdoulaye Idrissa MAÏGA

Source : Depechesdumali

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Coup de gueule

Aliou Boubacar Diallo, à propos de la révision constitutionnelle : « La priorité est la stabilisation du pays et non un référendum »

Il y a quelques jours, j'ai été très étonné d'entendre certains responsables du pays affirmer qu'il n'y avait plus aucune belligérance entre les parties signataires de l'accord de paix, que l'intégrité du territoire national n'était nullement violée et que nous devrions accepter d'aller vers un référendum Constitutionnel.

Lire la suite

Blog

 Réforme Constitutionnelle : « dégonflez tous les biceps, Monsieur le Président ! »

A travers sa lettre ouverte à Ibrahim Boubacar Keïta, l’ancienne première dame du Mali, Pr Adame Ba Konaré, fait une sortie sans concession contre l’entêtement du président de la République à faire passer une constitution qui suscite des dissensions sans précédent au sein de la société malienne.

Lisez le regard de l’historienne !

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre

27 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: vers un troisième mandat d'Alpha Condé?

27 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2017