Jeudi 21 Juin 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Communiqué conjoint signe entre le Mali et l’Union européenne : Les populations de Kayes exigent « une explication claire » au gouvernement

Si à Kayes, les parents et sympathisants d’immigrés ont salué hier  le compromis entre le gouvernement et les manifestants du  consulat du Mali à Paris, ils exigent surtout  « une explication claire du contenu du communiqué conjoint signé entre le Mali et l’Union européenne » et de l’accord de réadmission. Elles ont organisé hier après-midi un sit-in à Kayes.

Alors que la tension a baissé à Paris avec la levée du blocus du consulat du Mali, les parents et sympathisants d’immigrés  à Kayes qui enregistre un fort taux d’immigrés vit en grande partie de l’apport de la diaspora dont l’apport a été estimé à plus de 300 millions d’euros investis dans les secteurs comme l’éducation et la santé, exigent  « une explication claire du contenu du communiqué conjoint signé entre le Mali et l’Union européenne » et de l’accord de réadmission. Réunis au sein du collectif « Agissons ensemble pour Kayes », ils ont organisé hier  après-midi un sit-in dans la capitale de la 1ere région pour interpeller les autorités maliennes.

jointe au téléphone par nos confrères de Studio Tamani, Mme Sarr Fatoumata Konaté, coordinatrice du collectif « Agissons ensemble pour Kayes » a justifié que « Nous en tant que Kayesiens et surtout en tant que bénéficiaires de tout ce que la diaspora malienne apporte à cette région, on s’est dit qu’on ne peut pas rester sans rien faire pour aider nos compatriotes Maliens.

Donc effectivement, c’est dans ce cadre qu’on a jugé nécessaire non seulement qu’il était bon de pouvoir agir dans ce sens, mais également de pouvoir tirer au clair tout ce dont on parle notamment l’accord de réadmission qui n’est pas assez clair. Donc, nous demandons à l’État malien de pouvoir dire exactement le contenu clair et net de cet accord. L’objectif n’est pas de pouvoir dire qu’on a signé ou pas, mais c’est le contenu.

Donc il est important qu’on en parle. Si aujourd’hui les maliens sont expulsés d’une manière assez humiliante, il est de notre devoir de pouvoir dire non à ça et de faire en sorte que nous mettions une pression sur les décideurs pour qu’ils changent ». D’autres actions sont prévues si le gouvernement ne donne pas rapidement satisfaction à leur revendication.

MD

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Interview de Hamed Diane SEMEGA Haut Commissaire de l'OMVS

Coup d'gueule

Modibo Fofana, journaliste : « Le Mali souffre de cinq maux: l'obscurantisme, l'analphabétisme, l'opportunisme, le népotisme et le "situationnisme" »

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Réfugiés économiques... ou de guerre (rediffusion)

21 Juin


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Angélique Kidjo lance le débat

21 Juin

© Dépêches du Mali 2012 - 2018