Vendredi 20 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Déclaration de clôture du Consortium des Organisations de la société civile pour l’Observation du Processus électoral / Elections communales 2016

Le Consortium des Organisations de la société civile pour l’Observation du Processus électoral constitué de la Jeune Chambre Internationale Mali, du Réseau Plaidoyer et Lobbying et de SOS Démocratie a déployé une équipe sur l’ensemble du territoire pour assurer le suivi des opérations de vote pour l’élection des Conseillers Communaux. Cette équipe est  constituée de 750 observateurs, 41 superviseurs, ainsi que de 9 coordinateurs et 20 gestionnaires de base de données afin d’assurer la gestion et le traitement des informations au niveau du quartier général du Consortium. 

Le déploiement des observateurs a été opéré dans toutes les Régions et le District de Bamako à l’exception  de Kidal,  Ménaka et Taoudéni et  de certaines localités des autres Régions.

 Les 750 Observateurs  ont fourni leur rapport à la clôture du scrutin à partir de 18 heures.

La plupart des bureaux de vote ont fermé pour l’essentiel à 18 heures et l’opération de dépouillement se déroule normalement.

Aucun incident majeur n’a été signalé par les observateurs à la clôture. Cependant il a été rapporté aux observateurs  la disparition des membres d’un bureau de vote dans la commune de Diabaly Région de Ségou

 Cependant les retards  constatés  ont occasionné la prolongation des opérations de vote dans certaines localités.

Le consortium  a constaté une mobilisation des électeurs  vers les bureaux d’une manière relative au contexte politique et sécuritaire des différentes localités.  

Le consortium fera une conférence de presse le lundi 21 novembre 2016 à partir de 15h30 min au CNPM Conseil National du Patronat du Mali à l’ACI 2000.

Bamako, le 20 novembre 2016     

Le Coordinateur du Consortium  

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Candidat sans casier

19 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Appels sur l'Actualité à Bouaké

19 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018