Dimanche 18 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

MINISTERE DE L’HABITAT ET DE L’URBABISME OFFICE MALIEN DE L’HABITAT

COMMUNIQUE DE PRESSE

« Payez vos loyers pour permettre aux autres de bénéficier de logements sociaux »

L’Office Malien de l’Habitat (OMH) constate avec regret que certains bénéficiaires de logements sociaux accusent des retards dans le paiement de leurs mensualités.

Face à cette situation, l’OMH entend mettre en œuvre un mécanisme de recouvrement des impayés.

Dans ce cadre, en prélude aux procédures judiciaires, une campagne de distribution de sommation valant mise en demeure est en cours en vue de permettre aux retardataires de bonne foi de se mettre à jour.

Ainsi, il est demandé à toute personne accusant un retard de se mettre à jour dans un délai de huit (8) jours à compter de la réception de la sommation.

Passé ce délai, la personne s’expose aux risques de retrait de logement et son expulsion ainsi que de tout occupant de son chef.

En effet, la convention de location-vente dispose que : « Il est expressément stipulé qu’à défaut de payement de trois mois de mensualité à son échéance ou en cas d’inexécution d’une des conditions de la présente location-vente ou en cas de fausse déclaration dans le dossier constitué par l’acquéreur, huit (8) jours après la mention de la présente clause faite par voie d’huissier la présente location-vente sera résiliée de plein droit, conformément aux procédure règlementaires en vigueur en la matière si bon semble au propriétaire ».

Directeur Général

Ousmane Ibrahima Maiga

Administrateur Civil

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

L'armée est la VAR de la révolution (rediffusion)

15 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] La Libre Antenne

16 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019