Mardi 20 Août 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Communiqué du Conseil des Ministres du mardi 19 janvier 2016

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mardi 19 janvier 2016, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS :

Le Président de la République, dans son adresse au nouveau Gouvernement, a rappelé les grandes orientations de l’action gouvernementale.

Il a rappelé les attentes fortes des populations malgré le contexte difficile et appelé les membres du Gouvernement à la réalisation d’actions concrètes pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Il les a également invités à la mise en œuvre diligente de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.

Le Président de la République a exigé des ministres la rigueur, la constance et l’âpreté au travail, l’intégrité absolue et la loyauté.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :

Au titre de la Présidence de la République, le Président de la République a informé le Conseil des Ministres de la nomination de Monsieur Oumar Ibrahim TOURE, en qualité de commissaire à la sécurité alimentaire avec rang de ministre.

Au titre du Ministère de l’Administration territoriale, le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

– Gouverneur de Région de Taoudénit :
Monsieur Abdoulaye ALKADI, Inspecteur des Impôts

– Gouverneur de Région de Ménaka :
Monsieur Daouda MAIGA, Professeur de l’Enseignement Secondaire

Source : l’Essor du 20/01/2016

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Une nouvelle Constitution

19 Août


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] Lutte contre les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

19 Août

© Dépêches du Mali 2012 - 2019